Le 6 Avril 2020  

? cherchez :  

À surveiller prochainement...

7 avr. 2020
à 12h00

midi-foresterie:
Julie Messier


 facebook
Panopto Youtube

Daniel Kneeshaw

Le Dr Daniel Kneeshaw est titulaire d'un B.Sc. en foresterie de l'université de Toronto (1989). Il a travaillé dans les forêts résineuses au Manitoba et en Colombie-Britannique avant d'entreprendre une maîtrise en écologie forestière à l'Université de Colombie-Britannique (1992) et un doctorat à l'Université du Québec à Montréal (1997). À la suite d'un stage en tant que boursier post-doctoral CRSNG à l'université Laval (1998-1999) il devint chercheur à la Direction de la recherche forestière (DRF) du Ministère des ressources naturelles de Québec. À la DRF il s'est intéressé à l'écologie et à la sylviculture de la forêt mixte. Depuis 2001, le Dr Daniel Kneeshaw est professeur au Département des sciences biologiques et est membre régulier du CEF. Ses travaux de recherches portent sur la gestion durable des forêts, la dynamique de la forêt après perturbations, l'écologie de la forêt mixte, les techniques sylvicoles alternatives, la mortalité des arbres et la dynamique des trouées.

Autres sites à consulter :

THÈMES DE RECHERCHE

Outils de gestion durable des forêts

Depuis plusieurs années la société demande que les forêts soient aménagées de façon à respecter ses ressources. La gestion durable de nos forêts doit donc considérer la biodiversité, la productivité, les sols, les milieux aquatiques et les besoins de la société autant que le maintien de la ressource ligneuse. Pour ce faire il faut suivre une approche multidisciplinaire. Il faut aussi considérer l'effet des interventions à plusieurs échelles spatiales et temporelles. Les recherches du Dr Kneeshaw ont pour but de développer et d'intégrer des indicateurs de gestion durable des forêts dans l'aménagement forestier. Afin de lier ces indicateurs à la gestion écosystémique il est proposé d'utiliser une meilleure connaissance de la réponse de la forêt après perturbations naturelles afin de définir des indicateurs et des seuils de changements forestiers acceptables. La modélisation permet une évaluation par différents intervenants (autochtones, forestiers, etc) de la réponse des indicateurs aux différentes stratégies d'aménagement forestier à travers plusieurs révolutions forestières ainsi qu'à plusieurs échelles spatiales. Finalement, ces travaux doivent être intégrés avec ceux d'autres disciplines pour améliorer les décisions relatives à l'utilisation des forêts.

Mortalité et dynamique des peuplements

Trois facteurs contrôlent la dynamique des populations des individus: le recrutement, la croissance et la mortalité. Les taux de mortalité de différentes espèces déterminent les­quelles survivront et domineront la forêt. Cependant, pour les arbres des forêts mixtes et boréales, peu d'information existe concernant les facteurs influençant la mortalité. L'impact sur la forêt de la mortalité serait aussi différent selon le stade de développement de l'arbre (semis, gaulis ou adulte). La mortalité chez les jeunes déterminera quels individus seront recrutés tandis que la mortalité chez les adultes déterminera les ressources qui seront disponibles. Plusieurs facteurs affectent aussi la mortalité comme la taille des individus, l'espèce, la présence d'herbivores et les conditions environnementales. Afin d'améliorer nos connaissances relatives à la dynamique des peuplements plusieurs projets touchant des aspects de ce volet sont en cours.

Trouées, dynamique forestière et maintien des forêts anciennes

En forêt boréale, l'importance des feux sur la dynamique forestière a été reconnue depuis longtemps. Cependant, plusieurs régions de la forêt boréale ne brûlent que rarement. Une fois que l'intervalle entre les feux excède la longévité des arbres, les perturbations de petite envergure (ex. trouées) influencent davantage la dynamique de la végétation. Ces forêts qui sont vieilles ont largement été éliminées par la foresterie tradi­tionnelle. Malgré ceci, il existe peu d'information à l'heure actuelle sur la dynamique naturelle de ces vieilles forêts et les trouées qui les dynamisent. Comment est-ce que les ouvertures affectent la composition et la structure de ces forêts et est-ce que cela varie selon l'échelle (peuplement vs paysage) ou la région ? Il est important de comprendre ces facteurs afin de mieux développer des systèmes forestiers qui imitent les perturbations naturelles ainsi que pour comprendre l'écologie des forêts anciennes.

Courriel : kneeshaw.daniel[at]uqam.ca

Publications : (voir la liste complète)

  1. Ekaterina Shorohova, Daniel Kneeshaw, Timo Kuuluvainen, Sylvie Gauthier, 2012. Variability and dynamics of old-growth forests in the circumboreal zone: implications for conservation, restoration and management Silva Fennica 45(5):785-806

  2. Francis Manka, Daniel Kneeshaw, Brian Harvey, 2011. Chablis au Témiscamingue 2006 : une évaluation des espèces qui ont succombé et des espèces qui ont été recrutées. Chaire industrielle CRSNG UQAT-UQAM-AFD. Note de recherche 26. 4 p.

  3. Benoît Gendreau-Berthiaume, Daniel Kneeshaw, Brian Harvey, 2011. La coupe de succession et la coupe avec protectiondes petites tiges marchandes se rapprochent-elles des perturbations naturelles partielles ? Chaire industrielle CRSNG UQAT-UQAM-AFD. Note de recherche 27. 4 p.

  4. Marilou Beaudet, Brian Harvey, Christian Messier, David Coates, Julie Poulin, Daniel Kneeshaw, Suzanne Brais, Yves Bergeron, 2011. Gestion des conditions lumineuses générées par la coupe partielle en variant l’intensité et le patron spatial de récolte : UNE APPROCHE DE MODÉLISATION. Chaire industrielle CRSNG UQAT-UQAM-AFD. Note de recherche 25. 4 p.

  5. Lionel Humbert, Daniel Kneeshaw, 2011. Identifying insect outbreaks: a comparison of a blind-source separation method with host vs non-host analyses. Forestry  DOI:10.1093/forestry/cpr047

  6. Daniel Kneeshaw, Yves Bergeron, Timo Kuuluvainen, 2011. Forest Ecosystem Structure and Disturbance Dynamics across the Circumboreal Forest. The Sage Handbook of Biogeography. 14:261-278

Post-doctorat
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Jehova Lourenco Junior (d)



Doctorat
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Marie-Hélène Greffard (d)

◊ Mathieu Landry (c)

◊ Rudiger Markgraf (c)

◊ Jorge Joaquin Monerris Llopis (d)

◊ Lou Monteil (c)

◊ Iskra Alejandra Rojo Negrete (c)



Maîtrise
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Éric Brazeau-Goupil (d)

◊ David Grenier-Héon (c)

◊ Chantal Moulin-Vézina (d)

◊ Bruce Elliot Persaud (c)

◊ Alexandra Villiard (d)



Stagiaire
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Marylou Lacrossemeyer (d)



Gradué Doctorat
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Annick St-Denis (d) 2016

◊ Guillaume Sainte-Marie (d) 2016

◊ Philippe Nolet (d) 2016

◊ Louis-Étienne Robert (d) 2014

◊ Cynthia Patry (c) 2013

◊ Isabelle Witté (c) 2012

◊ Lionel Humbert (c) 2011

◊ Marie-Christine Adam (d) 2011

◊ Gerardo Reyes (d) 2009

◊ Kati Berninger (d) 2009

◊ Marie St-Arnaud (c) 2009

◊ Udayalaksmi Vepakoma (c) 2008

◊ Mathieu Bouchard (d) 2005



Gradué Maîtrise
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Catherine Léger-Beaulieu (d) 2018

◊ Melbert Schwarz (c) 2018

◊ Anne Cotton-Gagnon (c) 2017

◊ Thomas Capdeville (d) 2016

◊ Jean-Martin Veilleux (d) 2016

◊ Mathieu Neau (c) 2015

◊ Armand Resneau (c) 2015

◊ Gabriel Bernard-Lacaille (d) 2014

◊ Alexander Campbell (d) 2014

◊ Laurent Kerharo (d) 2013

◊ Florian Olivier (d) 2013

◊ Jason Fournier (d) 2013

◊ Jean-Michel Champagne (d) 2012

◊ Charles Latour (d) 2012

◊ Rudiger Markgraf (c) 2012

◊ Maxime Allard (c) 2011

◊ Edith Bégin (c) 2011

◊ Benoît Gendreau-Berthiaume (d) 2010

◊ Francis Manka (d) 2010

◊ Assane Diop (d) 2010

◊ James Sheldon (d) 2009

◊ Mario Larouche (d) 2008

◊ Annick St-Denis (d) 2008

◊ Iulian Dragotescu (d) 2008

◊ Jonathan Belle-Isle (d) 2006

◊ André de Römer (d) 2005

◊ Eve Lauzon (d) 2004

◊ Annie Morin (c) 2004

◊ Laurence Bourgeois (c) 2003

◊ Vincent D'aoust (d) 2003

◊ Daniel Grenier (c) 2003

◊ Mari Sarvaala (d) 2002

◊ Dominic Sénécal (d) 2002



Read in english

Retour à la page des membres