Le 26 Mai 2018  

? cherchez :  

 

 facebook
Panopto Youtube

Geneviève Tremblay

Dès la fin du secondaire, j’ai commencé à m’intéresser au voyage. J’ai fait Katimavik, ce qui m’a permis de voyager à travers le Canada. Ensuite, je suis revenue à Rouyn-Noranda pour faire mes études pré universitaires en sciences de la nature au Cégep de l’Abitbi-Témiscamingue. Au bout de ces 2 ans, je suis reparti pour une durée de 7 mois en Europe où j’ai fait les vendanges en France, les clémentines en Corse et visité la France, l’Espagne et le Portugal. De retour au Québec j’ai fait mon Bac en biologie à Rimouski. J’y ai vécu durant 3 ans et demi, sauf pour le mois que j’ai passé en Équateur, et les 3 étés de terrain que j’ai fait à Radisson et à Rouyn où je travaillais pour l’UQAT. Depuis, je suis de retour en région et je compte bien y rester…. Jusqu’au prochain voyage!! Mon projet de maîtrise, sous la direction de Osvaldo Valeria, porte sur l’évaluation des risques de dommages à la voirie forestière causés par les castor.

Courriel : genevieve.tremblay3[at]uqat.ca

Titre du projet : Élaboration d'un modèle spatial des risques de dommages à la voirie forestière causés par le castor en Abitibi-Témiscamingue.

Description : La région de l’Abitibi-Témiscamingue présente les densité de castors les plus élevées au Québec (Lafond et al., 2003). De plus, la densité du réseau routier, entre autre lié à la récolte forestière, y est aussi importante. La présence du castor engendrent donc des problèmes en lien avec à la planification, l’entretient et la construction des chemins forestiers. Vu l’importance économique de la récolte forestière pour la région et les nombreux incidents générés par les castors nuisibles en bordure des routes, nous proposons la mise en place d’une étude visant à produire un plan de gestion du castor. Celui-ci permettrait d’intégrer les intérêts de tous les utilisateurs de la forêt. L’objectif de cette étude est donc de déterminer les facteurs qui influencent l’installation des barrages de castors près des routes et plus précisément au niveau des ponceaux. Ceci dans le but de doter les industriels forestiers d’outils performants leur permettant une meilleure planification de l’entretient et de la construction des routes forestières. Il s’agit donc d’élaborer un modèle spatial qui servira à produire une carte des niveaux de risque potentiel lié à l’établissement de barrages de castor à proximité du réseau routier. Ceci pourra être fait en étudiants les variables physiographiques, aquatiques et végétales qui pourraient expliquer la présence du castor près des ponceaux dans le réseau de routes forestières dans les environs de la ville de Rouyn-Noranda.

Directeur : Valeria Osvaldo

Co-Directeur : Imbeau Louis

Formation académique:

  • Maîtrise en biologie, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Rouyn-Noranda, Qc, 2010
  • Baccalauréat en Biologie, gestion de la faune et de ses habitats, Université du Québec à Rimouski, Rimouski, Qc, 2006.

Publications : (voir la liste complète)

  1. Geneviève Tremblay, 2010. Caractérisation des paramètres de l’habitat du castor qui favorisent l’utilisation des ponceaux comme site de construction de barrage. Mémoire de maîtrise en biologie, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. 50 p.













Read in english

Retour à la page des membres