Le 22 Avril 2019  

? cherchez :  

À surveiller prochainement...

23 avr. 2019
à 10h30

projet thèse:
Enrique Hernández Rodríguez


26 avr. 2019
à 13h30

synthèse environnementale:
Marc-Frédéric Indorf


 facebook
Panopto Youtube

Roxane Germain

À l’époque de ma technique forestière à Rouyn-Noranda, la productivité de la matière ligneuse me semblait prioritaire. Au fil de mes études universitaires en aménagement et environnement forestier, l’acquisition de nouveaux concepts et connaissances dans le domaine et l’avènement de nombreuses tribulations en termes de gestion des forêts publiques et de cohabitation des utilisateurs, ont évincé de mon esprit cette vision plutôt simpliste de l’aménagement de la forêt et éveillé mon intérêt pour une gestion intégrée et polyvalente des ressources. Aujourd’hui, l’occasion d’effectuer un projet de maîtrise dans un domaine de recherche alliant la foresterie et les relations sociales et autochtones m’emballe d’autant plus qu’un tel projet cadre avec ma vision d’une foresterie responsable et soucieuse des besoins et valeurs des différents utilisateurs de la forêt. Bref, dynamique, appliquée et intéressée, je suis motivée par l’idée de participer concrètement à un projet innovateur et pertinent impliquant des chercheurs dont la renommée internationale rejaillit sur la région.

Courriel : roxane.germain[at]uqat.ca

Titre du projet : Évaluation, par une étude participative, de l’acceptabilité sociale par la communauté algonquine de Pikogan d'une stratégie d’aménagement forestier écosystémique.

Description :

Dans un contexte où la prise en compte des valeurs autochtones est plus que jamais à l’ordre du jour de la gestion des forêts, il est impératif de construire les assises de l’aménagement forestier écosystémique en tenant compte du point de vue et des valeurs des Premières Nations. En collaboration avec la communauté algonquine de Pikogan, dont le territoire traditionnel de chasse et de pêche chevauche l’unité d'aménagement forestier 85-51, mon projet de maîtrise vise à évaluer l’acceptabilité pour la communauté d'une stratégie d’aménagement écosystémique proposée par Tembec. Plus précisément, il s’agit d’une étude participative qui permettra, d’identifier la perception et les préoccupations des membres de la communauté de Pikogan à l’égard de l’aménagement écosystémique et d'ainsi envisager, le cas échéant, des mesures d’harmonisation pouvant être mises à l’essai afin de mitiger les impacts appréhendés. Un premier exercice visera à évaluer le zonage proposé pour les différentes interventions à l'aide d'une carte du potentiel d'intérêt autochtone pour différentes zones de l'UAF.. Dans un deuxième temps, des entrevues avec des membres de la communauté permettront de clarifier la dynamique d'utilisation du territoire et la perception des méthodes d'aménagement forestier utilisées ou proposées. Troisièmement, un cadre de critères et indicateurs d’aménagement forestier durable élaboré en collaboration avec une autre communauté algonquine sera adapté afin de permettre d’évaluer la stratégie d’aménagement écosystémique et la norme de certification FSC quant à leur capacité de permettre aux gens de Pikogan de poursuivre leurs activités traditionnelles et de bénéficier des retombées positives de l'aménagement des forêts de leur territoire ancestral. Ce projet aura pour avantage de mettre à contribution les connaissances traditionnelles et les valeurs des Algonquins de Pikogan dans la gestion des ressources naturelles, en plus de fournir des outils d’aide à la décision (carte des zones d'intérêts et cadre de critères et indicateurs) utiles tant aux communautés autochtones qu'aux compagnies forestières.

Directeur : Hugo Asselin

Formation académique:

  • Baccalauréat en aménagement et environnement forestier, Université Laval, Québec (QC), 2003-2007
  • Technique en foresterie, Cégep de Rouyn-Noranda (QC), 1998-2001












Read in english

Retour à la page des membres