Le 17 Décembre 2018  

? cherchez :  

À surveiller prochainement...

17 déc. 2018
à 8h30

synthèse environnementale:
Mathilde Marchais


 facebook
Panopto Youtube

Daniel Lesieur

Daniel a complété une technique en foresterie (1992), un baccalauréat en biologie à l'Université de Montréal (1998) et une maîtrise (2000) à l'UQAM sous la direction de Yves Bergeron et la co-direction de Sylvie Gauthier. Ses recherches portaient sur une reconstitution historique des feux et de la dynamique forestière dans la région du réservoir Gouin en Haute-Mauricie.

Il travaille depuis au sein de la Chaire à titre d'assitant de recherche et coordonateur pour différents projets où il a pu notament développer une expertise en SIG, SAS et programmation WEB. Il est, depuis septembre 2006, responsable de la gestion des bases de données pour le Centre d'étude de la forêt (CEF). Il travaille également pour le Réseau ligniculture Québec (RLQ) depuis septembre 2007.

Courriel : lesieur.daniel[at]uqam.ca

Titre du projet : Historique des feux et dynamique naturelle dans la région du réservoir Gouin, Québec.

Description :

L'historique des feux et de la dynamique forestière naturelle a été reconstruite pour les 300 dernières années sur le territoire privé de CSL situé dans le centre-sud de la forêt boréale québécoise. La caractérisation du cycle des feux a été basée sur un échantillonnage aléatoire du territoire ainsi qu'à partir de données d'archives de CSL sur la superficie et l'année des feux depuis 1923. Conjointement aux inventaires de CSL pour la saison estivale de 1997 et 1998, 157 points d'échantillonnage ont été utilisés pour caractériser le cycle des feux sur leur territoire. Lorsque l'année du dernier feu était inconnue, l'analyse dendrochronologique a été utilisée.

Les résultats suggèrent que le cycle des feux n'est pas constant dans cette région de la forêt boréale. L'utilisation anthropique du territoire, la différence de composition à l'échelle des sous-domaines de végétation et des dépôts de surface n'ont pu expliquer les changements dans la durée du cycle. Des cycles constants ont toutefois pu être calculés pour les périodes avant et après 1850. Les changements climatiques depuis la fin du Petit Âge Glaciaire (~1850) auraient favorisé un climat moins propice aux incendies forestiers dans l'Est de la forêt boréale et seraient principalement responsables de l'allongement du cycle. Cette interprétation corrobore les prédictions faites quant à une décroissance de la fréquence des feux dans le futur.

Une reconstitution de l'Indice Forêt Météo (IFM) pour la période de 1915 à 1981 appuie également l'hypothèse des changements climatiques responsables de l'allongement de la durée du cycle des feux. Le danger d'incendie moyen par année et le danger d'incendie maximal atteint par année ont décru significativement au cours de cette période.

La caractérisation de la dynamique naturelle a été réalisée à l'aide d'analyses canoniques et d'analyses de transition sur 344 PEP de CSL. Les PEP ont été mesurées environ à tous les 15 ans au cours des 40 dernières années. Sur les dépôts fluvio-glaciaires, la dynamique est principalement dominée par l'épinette noire et le pin gris. En absence de perturbation, les résultats d'ordination et de transitions suggèrent le remplacement du pin gris par l'épinette noire. Les résultats de transitions modélisées sur une période supplémentaire de 30 ans suggèrent également une augmentation du nombre de peuplements forestiers dominés par l'épinette noire en absence de perturbation. Sur les dépôts glaciaires, la dynamique est beaucoup plus variable, le sapin occupant une plus grande importance que sur les dépôts fluvio-glaciaires. À long terme (ordination, transition et transitons modélisées), les résultats suggèrent un remplacement des essences par le sapin et l'épinette noire. L'analyse de ces PEP a permis de confirmer qu'il y a, dans plusieurs cas, un remplacement des espèces en fonction du temps depuis le dernier feu en plus de mettre en évidence l'importance du substrat et l'impact d'autres perturbations comme les épidémies d'insectes.

Cette étude a permis de vérifier l'utilité des données d'archives de CSL pour caractériser le régime des feux et la succession naturelle pour leur territoire. Dans un contexte de gestion durable des forêts, les résultats de cette étude suggèrent que les vieilles forêts devraient constituer une composante importante du paysage et que cette proportion devrait s'accroître avec l'allongement du cycle des feux. La connaissance de la dynamique naturelle pourrait permettre d'établir de nouvelles stratégies sylvicoles économiquement et écologiquement viables afin de pouvoir les maintenir dans le paysage.

Directeur : Yves Bergeron

Co-Directeur : Sylvie Gauthier

Formation académique:

  • M.Sc.Bio. Université du Québec à Montréal (2000)
  • B.Sc.Bio. Université de Montréal (1998)
  • DEC sciences pures, Collège de l'Outaouais (1995)
  • Technique forestière, La Cité Collégiale (1992)

Publications : (voir la liste complète)

  1. Karen Harper, Pierre Drapeau, Daniel Lesieur, Yves Bergeron, 2016. Negligible structural development and edge influence on the understorey at 16-17-yr-old clear-cut edges in black spruce forest. J. Veg. Sci. 19(3):462-473 DOI:10.1111/avsc.12226

    resume
  2. Karen Harper, Ellen MacDonald, Michael S. Mayerhofer, Shekhar R. Biswas, Per Anders Essen, Kristoffer Hylander, Katherine J. Stewart, Azim U. Mallik, Pierre Drapeau, Bengt-Gunnar Jonsson, Daniel Lesieur, Jari Kouki, Yves Bergeron, 2015. Edge influence on vegetation at natural and anthropogenic edges of boreal forests in Canada and Fennoscandia. Journal of Ecology  DOI:10.1111/1365-2745.12398

    resume
  3. Karen Harper, Pierre Drapeau, Daniel Lesieur, Yves Bergeron, 2014. Forest structure and composition at fire edges of different ages: Evidence of persistent structural features on the landscape For. Ecol. Manage. 314:131-140 DOI:10.1016/j.foreco.2013.12.009

    resume
  4. Yves Bergeron, Dominic Cyr, Ronald Charles Drever, Micheal Flannigan, Sylvie Gauthier, Daniel Kneeshaw, Eve Lauzon, Alain Leduc, Héloïse Le Goff, Daniel Lesieur, Kimberly Logan, 2006. Past, current, and future fire frequencies in Quebec's commercial forests: implications for the cumulative effects of harvesting and fire on age-class structure and natural disturbance-based management. Can. J. For. Res. 36(11):2737-2744. DOI:10.1139/X06-177

    resume
  5. Karen Harper, Daniel Lesieur, Yves Bergeron, Pierre Drapeau, 2004. Forest structure and composition at young fire and cut edges in black spruce boreal forest Can. J. For. Res. 34(2):289-302. DOI:10.1139/x03-279

    resume












Read in english

Retour à la page des membres