Le 23 Août 2019  

? cherchez :  

 

 facebook
Panopto Youtube

Francine Tremblay

Titulaire d’un B.Sc. en sciences biologiques (1981) et d’une M.Sc en biologie végétale (1984) de l’Université de Montréal, Le Dr Tremblay a complété un Ph.D en sciences forestières (1991) à l’Université Laval. Le Dr. Francine Tremblay fait partie de l’équipe de recherche de la chaire AFD depuis ses tous débuts en 1998. Ses travaux actuels portent sur l’impact des perturbations naturelles (feu, épidémie d’insectes) et anthropiques (coupe forestière) sur le mode de recrutement, la diversité génétique et la structure clonale du peuplier faux-tremble (Populus tremuloïdes).

Elle s’intéresse également à l’impact de la fragmentation des populations sur la capacité reproductrice et la structure de la variabilité génétique chez les essences méridionales à la zone de transition entre l’érablière à bouleau jaune et la sapinière à bouleau blanc.

Finalement un volet amélioration génétique des arbres à croissance rapide est en développement et comprend la sélection du matériel le mieux adapté aux conditions boréales.

Axes de Recherche

Effet des perturbations naturelles et anthropiques sur la structure clonale du tremble

Nos activités de recherche portent sur l’impact des perturbations naturelles (feu, épidémie d’insectes) et anthropiques (coupe forestière) sur le mode de recrutement, la diversité génétique et la structure clonale du peuplier faux-tremble (Populus tremuloïdes). L’objectif est de mieux comprendre la nature des mécanismes qui contrôlent la dynamique de recrutement des peuplements de tremble soit; les relations entre les patrons de défoliation par la livrée des forêts et les pertes de croissance/mortalité à l’échelle de l’arbre et du peuplement, les relations entre le drageonnement, le greffage racinaire et la structure clonale du tremble et dans quelle mesure les clones de tremble constituent des unités physiologiques ou/et génétiques. Nous nous intéressons également aux  mécanismes d’envahissement de la pessière à mousses par le tremble suite à la coupe forestière. Les hypothèses à tester sont que 1) le principal mode d’intrusion dans la pessière aménagée est le drageonnement alors que les peuplements brûlés laissent plus de place à l’établissement par semis; 2) les pessières issues de feu seront davantage occupées par plus de clones de petite taille alors que celles issues de coupe se verront occupées par moins de clones mais de grande taille.

 

Impact de la fragmentation sur la diversité et la structure génétique

Plusieurs espèces méridionales atteignent la limite nord de leur aire de distribution à la transition entre la sapinière à bouleau jaune et la sapinière à bouleau blanc. L’atteinte de cette limite est caractérisée par une diminution progressive de la taille des populations et une fragmentation de plus en plus importante de celles-ci le long d’un gradient latitudinal. La limite nord quant à elle est modulée par un ensemble de facteurs qui convergent vers la réduction des chances de survie à différents stade du cycle de vie dont une baisse progressive du succès de reproduction sexuée qui entraîne une diminution de la capacité de ces essences à se maintenir et à coloniser des nouveaux sites. La fragmentation de plus en plus importante de ces populations au fur et à mesure ou on progresse vers le nord pourrait avoir un impact sur la diversité et la structure génétique. En effet une diminution du flux génique (via le pollen ou les graines) peut entraîner une diminution de la diversité génétique intra populations et une différentiation de plus en plus grande entre les populations. Par contre, peu ou pas de modifications au niveau de la structure génétique serait observée dans les populations qui sont déjà en structure de métapopulations dans les habitats non perturbés. Les espèces longévives pourraient être non affectées par la fragmentation pendant des décennies et les effets de la fragmentation sur les populations marginales demeureraient imperceptibles pendant des années. Notre hypothèse est que les populations fragmentées, situées à la zone de transition, sont les plus susceptibles d’être à l’origine de l’expansion de l’aire de distribution des essences méridionales dans un contexte de réchauffement climatique. Nos objectifs sont d’évaluer la capacité des populations marginales à se reproduire localement et à maintenir et /ou accroître leur distribution.

Phylogéographie des Pins

L’analyse des marqueurs microsatellites (chloroplastiques mitochondriaux et nucléaires) chez les populations de plusieurs espèces de Pins à l’échelle continentale nous  a permis de distinguer différents groupes  dont la présence serait liée à la fois aux routes de migration et à une combinaison climat-régiime de perturbations  (fréquence de feux). L’analyse des données génétiques et climatiques nous renseigne sur l’ensemble des phénomènes historiques, autant au niveau génétique que démographique, qui ont conduit à la distribution et à la structuration actuelle des populations. Leur traitement avec les systèmes à référence spatiale fournissent des outils d’aide à la décision pour délimiter les zones de transfert des semences.

Applications à la sylviculture et à l’aménagement forestier

Nous nous intéressons aux patrons de variation clinale de provenances sélectionnées et l’impact  de la distance écologique qui délimite les zones de transfert des semences et celle de la plantation  sur les caractères quantitatifs (croissance en hauteur, diamètre, phénologie). Plus de 150 millions d’arbres sont plantés chaque année au Québec et dans un tel contexte le choix de la bonne provenance pour un site donné est une condition essentielle à l’obtention des gains génétiques escomptés.  Nous avons établi un réseau de  plantations expérimentales dans la région d’Abitibi-Témiscaminque afin de permettre la sélection de matériel génétiquement amélioré bien adapté aux conditions boréales. Si certaines descendances s’avéraient d’un grand intérêt, de nouveaux croisements dirigés pourraient être réalisés pour alimenter le programme régional de ligniculture. Ce matériel pourrait également être utilisé pour la  production d’embryons somatiques pour  la multiplication de géntoypes supérieurs. Par ailleurs, à plus long terme, les gains obtenus par l’utilisation des variétés améliorées combinés à des interventions sylvicoles pourront être quantifiés, nous aidant ainsi à identifier la meilleure stratégie à emprunter pour la production de matière ligneuse dans la zone d’aménagement intensif en zone boréale.

Courriel : francine.tremblay[at]uqat.ca

Publications : (voir les plus récentes)

  1. Mathieu Latutrie, Endre Toth, Yves Bergeron, Francine Tremblay, 2019. Novel insights into the genetic diversity and clonal structure of natural trembling aspen (Populus tremuloides Michx.) populations: A transcontinental study. J. of Biogeography 46(6):1124-1137 DOI:10.1111/jbi.13574

    resume
  2. Lei Chen, Jianguo Huang, Qianqian Ma, Heikki Hänninen, Francine Tremblay, Yves Bergeron, 2019. Long-term changes in the impacts of global warming on leaf phenology of four temperate tree species. Global Change Biology 25(3):997-1004 DOI:10.1111/gcb.14496

    resume
  3. Huaitong Xu, Francine Tremblay, Yves Bergeron, 2018. Importance of landscape features and fire refuges on genetic diversity of Thuya occidentalis L., in boreal fire dominated landscapes. Cons. Gen. 19(5):1231-1241 DOI:10.1007/s10592-018-1091-6

    resume
  4. Noémie Graignic, Francine Tremblay, Yves Bergeron, 2018. Influence of northern limit range on genetic diversity and structure in a widespread North American tree, sugar maple (Acer saccharum Marshall). Ecology and Evolution 8(5):2766-2780 DOI:10.1002/ece3.3906

    resume
  5. Carlo Lupi, Guy R. Larocque, Annie DesRochers, Michel Labrecque, Alexander Mosseler, John E. Major, Jean Beaulieu, Francine Tremblay, Andrew M. Gordon, Barb R. Thomas, André Vézina, Hassine Bouafif, Denis Cormier, Derreck Sidders, Richard Krygier, 2017. Biomass from young hardwood stands on marginal lands: Allometric equations and sampling methods. Biomass and Bioenergy 98:172-181 DOI:10.1016/j.biombioe.2017.01.023

    resume
  6. Mathieu Latutrie, Yves Bergeron, Francine Tremblay, 2016. Fine-scale assessment of genetic diversity of trembling aspen in northwestern North America. BMC Evolutionary Biology 16:231 DOI:10.1186/s12862-016-0810-1

    resume
  7. Johann Housset, Christopher Carcaillet, Martin-Philippe Girardin, Huaitong Xu, Francine Tremblay, Yves Bergeron, 2016. In situ Comparison of Tree-Ring Responses to Climate and Population Genetics: The Need to Control for Local Climate and Site Variables. Frontiers in ecology and the environment 4:123 DOI:10.3389/fevo.2016.00123

    resume
  8. Kokouvi Adonsou, Annie DesRochers, Francine Tremblay, Barb R. Thomas, Nathalie Isabel, 2016. The clonal root system of balsam poplar in upland sites of Quebec and Alberta. Ecology and Evolution 6(19):6846-6854 DOI:10.1002/ece3.2441

    resume
  9. Noémie Graignic, Francine Tremblay, Yves Bergeron, 2016. Genetic consequences of selection cutting on sugar maple (Acer saccharum Marshall). Evolutionary Applications 9(6):777-790 DOI:10.1111/eva.12384

    resume
  10. Kokouvi Adonsou, Igor Drobyshev, Annie DesRochers, Francine Tremblay, 2016. Root connections affect radial growth of balsam poplar trees. Trees 30(5):1775-1783 DOI:10.1007/s00468-016-1409-2

    resume
  11. Raëd Elferjani, Annie DesRochers, Francine Tremblay, 2016. Plasticity of bud phenology and photosynthetic capacity in hybrid poplar plantations along a latitudinal gradient in northeastern Canada. Environmental and Experimental Botany 125:67-76 DOI:10.1016/j.envexpbot.2016.01.007

    resume
  12. Kokouvi Adonsou, Annie DesRochers, Francine Tremblay, 2016. Physiological integration of connected balsam poplar ramets. Tree Physiol. 36(7):797-806 DOI:10.1093/treephys/tpv142

    resume
  13. Francine Tremblay, 2015. Tree Genetic Diversity and Gene Flow in Forest Ecosystems. Routledge Handbook of Forest Ecology pp. 154-170

  14. Carlo Lupi, Guy R. Larocque, Annie DesRochers, Michel Labrecque, Alexander Mosseler, John E. Major, Jean Beaulieu, Francine Tremblay, Andrew M. Gordon, Barb R. Thomas, André Vézina, Hassine Bouafif, Denis Cormier, Derreck Sidders, Richard Krygier, N. Thevathasan, M. Riopel, B. Ferland-Raymond, 2015. Evaluating sampling designs and deriving biomass equations for young plantations of poplar and willow clones. Biomass and Bioenergy 83:196-205 DOI:10.1016/j.biombioe.2015.09.019

  15. Mathieu Latutrie, Pierre Mérian, Sandrine Picq, Yves Bergeron, Francine Tremblay, 2015. The effects of genetic diversity, climate and defoliation events on trembling aspen growth performance across Canada. Tree genetics & Genomes 11(5):1-14 DOI:10.1007/s11295-015-0925-3

  16. Raëd Elferjani, Annie DesRochers, Francine Tremblay, 2014. Effects of mixing clones on hybrid poplar productivity, photosynthesis and root development in northeastern Canadian plantations. For. Ecol. Manage. 327:157-166 DOI:10.1016/j.foreco.2014.05.013

    resume
  17. Émilie Tarroux, Annie DesRochers, Francine Tremblay, 2014. Molecular analysis of natural root grafting in jack pine (Pinus banksiana) trees: how does genetic proximity influence anastomosis occurrence? Tree genetics & Genomes 10(3):667-677 DOI:10.1007/s11295-014-0712-6

    resume
  18. Hana Jelinkova, Francine Tremblay, Annie DesRochers, 2014. The use of digital morphometrics and spring phenology for clone recognition in trembling aspen (Populus tremuloides Michx.) and its comparison to microsatellite markers. Trees-Structure and Function 28(2):389-398 DOI:10.1007/s00468-013-0957-y

    resume
  19. Noémie Graignic, Francine Tremblay, Yves Bergeron, 2014. Geographical variation in reproductive capacity of sugar maple (Acer saccharum Marshall) northern peripheral populations. J. of Biogeography 41(1):145-157 DOI:10.1111/jbi.12187

    resume
  20. Véronique Paul, Yves Bergeron, Francine Tremblay, 2014. Does climate control the northern range limit of eastern white cedar (Thuja occidentalis L.)? Plant Ecol.  DOI:10.1007/s11258-013-0288-5

    resume
  21. Noémie Graignic, Francine Tremblay, Yves Bergeron, 2013. Geographical variation in reproductive capacity of sugar maple (Acer saccharum Marshall) northern peripheral populations. J. of Biogeography  DOI:10.1111/jbi.12187

    resume
  22. Raëd Elferjani, Annie DesRochers, Francine Tremblay, 2013. DRIS-based fertilization efficiency of young hybrid poplar plantations in the boreal region of Canada. New Forests 44(4):487-508 DOI:10.1007/s11056-012-9358-0

    resume
  23. Hana Jelinkova, Francine Tremblay, Annie DesRochers, 2013. Herbivore-simulated induction of defenses in clonal networks of trembling aspen (Populus tremuloides). Tree Physiol. 32(11):1348-1356 DOI:10.1093/treephys/tps094

    resume
  24. Guy R. Larocque, Annie DesRochers, Marie Guittonny-Larchevêque, Francine Tremblay, Jean Beaulieu, Alexander Mosseler, John E. Major, Stéphane Gaussiran, Barb R. Thomas, Derreck Sidders, Pierre Périnet, J. Kort, Michel Labrecque, P. Savoie, S. Masse, O.T. Bouman, D. Kamelchuk, Lahcen Benomar, Takamitsu Mamashita, Pierre Gagné, 2013. Research on hybrid poplars and willow species for fast-growing tree plantations: Its importance for growth and yield, silviculture, policy-making and commercial applications. For. Chron. 89(1):32-41 DOI:10.5558/tfc2013-009

    resume
  25. Huaitong Xu, Francine Tremblay, Yves Bergeron, Véronique Paul, Cungen Chen, 2012. Genetic consequences of fragmentation in “arbor vitae,” eastern white cedar (Thuja occidentalis L.), toward the northern limit of its distribution range. Ecology and Evolution 2(10):2506-2520 DOI:10.1002/ece3.371

  26. Suzanne Brais, Inès Moussavou Boussougou, Francine Tremblay, 2010. Caractéristiques des sols et croissance de plantations de pin gris et d'épinette blanche sur sites agricoles et forestier. Chaire industrielle CRSNG UQAT-UQAM-AFD. Note de recherche 13. 4 p.

    resume
  27. Inès Moussavou Boussougou, Suzanne Brais, Francine Tremblay, Stéphane Gaussiran, 2010. Soil Quality and Tree Growth in Plantations of Forest and Agricultural Origin. Soil Sci. Soc. Am. J. 74(3):993-1000 DOI:10.2136/sssaj2009.0264

    resume
  28. Marie Guittonny-Larchevêque, Guy R. Larocque, Annie DesRochers, Francine Tremblay, Stéphane Gaussiran, Robert Boutin, Suzanne Brais, Jean Beaulieu, Gaëtan Daoust, Pierre Périnet, 2010. Juvenile productivity of five hybrid poplar clones and 20 genetically improved white and Norway spruces in boreal clay-belt of Quebec, Canada. . For. Chron. 86(2):225-233

  29. Julia Savva, Ahmed Koubaa, Francine Tremblay, Yves Bergeron, 2009. Effects of radial growth, tree age, climate, and seed origin on wood density of diverse jack pine populations. Trees  DOI:10.1007/s00468-009-0378-0

    resume
  30. Annie DesRochers, Francine Tremblay, 2009. The effect of root and shoot pruning on early growth of hybrid poplars. For. Ecol. Manage.  DOI:10.1016/j.foreco.2009.07.059

    resume
  31. Hana Jelinkova, Francine Tremblay, Annie DesRochers, 2009. Molecular and dendrochronological analysis of natural root grafting in populus tremuloides (Salicaceae). American Journal of Botany. 96(8):1500-1505 DOI:10.3732/ajb.0800177

    resume
  32. Julia Savva, Yves Bergeron, Bernhard Denneler, Ahmed Koubaa, Francine Tremblay, 2008. Effect of interannual climate variations on radial growth of jack pine provenances in Petawawa, Ontario. Can. J. For. Res. 38(3): 619-630. DOI:10.1139/X07-178 10.1139/X07-178

    resume
  33. Julia Savva, Bernhard Denneler, Ahmed Koubaa, Francine Tremblay, Yves Bergeron, M.-G. Tjoelker, 2007. Seed transfer and climate change effects on radial growth of jack pine populations in a common garden in Petawawa, Ontario, Canada. For. Ecol. Manage. 242(2-3):636-647. DOI:10.1016/j.foreco.2007.01.073

    resume
  34. Sophie Gachet, Alain Leduc, Yves Bergeron, Thuy Nguyen-Xuan, Francine Tremblay, 2007. Understory vegetation of boreal tree plantations: Differences in relation to previous land use and natural forests. For. Ecol. Manage. 242(1):49-57. DOI:10.1016/j.foreco.2007.01.037

    resume
  35. Krassimir Naydenov, Francine Tremblay, Yves Bergeron, Venceslas-Claude Goudiaby, 2006. Influence du charbon actif sur la croissance primaire des plantules de pin gris. Can. J. For. Res. 36(3):761-767. DOI:10.1139/X05-274

    resume
  36. Marie-Claire Namroud, Alain Leduc, Francine Tremblay, Yves Bergeron, 2006. Simulations of clonal species genotypic diversity – trembling aspen (Populus tremuloïdes) as a case study. Cons. Gen.  DOI:10.1007/s10592-005-9051-3

    resume
  37. Sophie Gachet, Francine Tremblay, 2006. Impacts de la mise en place de plantations sur la diversité végétale. Le Couvert Boréal pages 28-29.

  38. Krassimir Naydenov, Francine Tremblay, Yves Bergeron, A. Alexandrov, Nicole J. Fenton, 2005. Dissimilar patterns of Pinus heldreichii Christ. Populations in Bulgaria revealed by chloroplast microsatellites and terpenes analysis. Biochemical Systematics and Ecology. 33(2):133-148.

    resume
  39. Krassimir Naydenov, Francine Tremblay, 2005. Chloroplast microsatellite differentiation in Jack pine (Pinus banksiana) population in Quebec. Belgium Journal of Botany 138(2):181-191.

    resume
  40. Marie-Claire Namroud, Andrew Park, Francine Tremblay, Yves Bergeron, 2005. Clonal and spatial genetic structures of aspern (Populus tremuloides Michx.). Molecular Ecology 14:2969-2980.

    resume
  41. Marie-Claire Namroud, Francine Tremblay, Yves Bergeron, 2005. Temporal variation in quaking aspen (Populus tremuloides) genetic and clonal structures in the mixedwood boreal forest of eastern Canada. Ecoscience 12(1):82-91.

  42. Francine Tremblay, Yves Bergeron, Danielle Lalonde, Yves Mauffette, 2002. The potential effects of sexual reproduction and seedling recruitment on the maintenance of red maple (Acer rubrum L.) populations at the northern limit of the species range. J. of Biogeography 29(3):365-373.

    resume
  43. Francine Tremblay, 2001. Programme d’aide aux nouveaux professeurs. Nouveau professeur en aménagement forestier durable. Rapport Final CRSNG. 7p.

  44. Francine Tremblay, Yves Mauffette, Yves Bergeron, 1996. Germination responses of northern red maple (Acer rubrum) populations. Forest Science 42(2):154-159.

    resume

Post-doctorat
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Endre Toth (c)



Doctorat
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Myriam Pilliet (c)



Maîtrise
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Jenna Rabley (c)



Stagiaire
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Simon Savinel (d)



Gradué Doctorat
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Kokouvi Adonsou (c) 2017

◊ Mathieu Latutrie (d) 2017

◊ Noémie Graignic (d) 2014

◊ Raëd Elferjani (d) 2014

◊ Huaitong Xu (d) 2013

◊ Hana Jelinkova (d) 2013

◊ Marie-Claire Namroud (d) 2006

◊ Janet Wyman (d) 1999



Gradué Maîtrise
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Nahla Sellami (d) 2017

◊ Galina Kamorina (d) 2014

◊ Sarah Lamothe (d) 2014

◊ Saloumeh Momenipour (c) 2013

◊ Inès Moussavou Boussougou (c) 2006

◊ Sandra Trépanier (c) 2006

◊ Christophe Diaz (c) 2002

◊ Stéphanie Martel (d) 2002

◊ Carole-Lyne Ratel (c) 1996



Read in english

Retour à la page des membres