Le 23 Septembre 2018  

? cherchez :  

À surveiller prochainement...

25 sept. 2018
à 12h00

midi-foresterie:
Philipp-Edouard Shay


 facebook
Panopto Youtube

Timothy Work

Timothy Work est titulaire d’un Baccalauréat en biologie (Hope College 1993), d’une maîtrise en Entomologie, Ecologie et Evolution (Michigan State University 1996) et d’un doctorat en Entomologie (Oregon State University 2000). Il a travaillé comme chercheur post-doctoral à l’Université de l’Alberta jusqu’en 2004 où il a étudié les effets de l’aménagement forestier sur la biodiversité des arthropodes. Il est maintenant professeur sous-octroi au département des Sciences Biologiques de l’UQAM et est également membre du Centre d'Étude de la Forêt (CEF). Ses recherches portent sur l’écologie fondamental des communautés, comme la relation entre la biodiversité et la stabilité de l’écosystème et ainsi que des applications pour la conservation et l’aménagement forestier. Il s’intéresse principalement aux interactions entre les perturbations naturelles et anthropiques (coupes) et des ses effets sur la biodiversité et les fonctions écosystèmiques des arthropodes.

Autres sites à consulter :

Axes de Recherche

La conservation de la biodiversité dans paysage forestier sous aménagement

Ces recherches visent quantifier l’efficacité de la gestion forestière alternative vis-à-vis la conservation de la biodiversité. Les questions principales incluent « Quels sont les effets de la coupe partielle sur la biodiversité? » et « Comment les communautés d’insectes saproxyliques sont modifiés dans un paysage sous aménagement forestier? » Cette recherche fait la comparaison des communautés d’insectes entre les forêts boréale de l’ouest du Canada, au projet EMEND (Ecoystem Management Emulating Natural Disturbance - Alberta) et à l’est, au projet SAFE (Sylviculture et Aménagement Forestier Ecosystémiques - Québec). Dans ce contexte, des communautés d’insectes sont utilisées comme indicateurs écologiques pour quantifier les effets du brûlage dirigé et de la coupe partielle.

Interactions entre les insectes, les champignons et le bois mort

La relation entre la biodiversité et les fonctions écosystèmiques est devenue une justification pour l’importance de la conservation. En forêt boréale, des insectes et des champignons aident contrôler le flux des nutriments du bois mort vers le sol. Ce projet évalue les interactions entre deux groupes trophiques d'insectes, les prédateurs généralistes et les fongivores, les champignons décomposeur et la qualité et la connectivité de bois mort. Parmi les facteurs clés, l’importance de la dispersion des insectes dans les réseaux de bois morts et la capacité de propagation des champignons seront évalués. Ce projet vise aussi à évaluer des aspects de la biodiversité comme la rareté et ainsi que d'autres domaines de la macroécologie.

L’écologie des espèces envahissantes

Les espèces envahissantes qui arrivent via le commerce étranger causent le dommage extensif dans les forêts de l’Amérique Nord. Je fait partie d’un groupe de recherche qui est responsable de l’identification les pistes d’arrivée accidentelle d’espèces phytophage qui pose une risque pour les ressources forestiers. Ce travail fait avec la collaboration d’USDA-APHIS (Animal Plant Health Inspectioin Service) et la Centre d’Analyses et Synthèses Écologique (NCEAS). Nous développons les approches pour prévoir combien d’espèces actuellement arrivent via des taux élevés de la globalisation et quelles caractéristiques aident l’invasion favorable.

étudiant(e)s de maîtrise et doctorat recherchés

Je suis présentement à la recherche de deux nouveaux étudiants de maîtrise pour travailler sur des projets touchant la biodiversité des insectes et l’importance des débris ligneux dans les forêts naturelles et aménagées au Nord du Québec. Veuillez consulter la section «Offre d'emploi et bourses» pour connaître les projets disponibles me concernant.

Courriel : work.timothy[at]uqam.ca

Publications : (voir la liste complète)

  1. Zelin Liu, Changhui Peng, Timothy Work, Jean-Noël Candau, Annie DesRochers, Daniel Kneeshaw, 2018. Application of machine-learning methods in forest ecology: recent progress and future challenges. Environ. Rev. Online first DOI:10.1139/er-2018-0034

    resume
  2. Yves Bergeron, Pierre Drapeau, Nicole J. Fenton, Daniel Kneeshaw, Sophie Laliberté, Alain Leduc, Osvaldo Valeria, Timothy Work, 2018. Commentaires de l’Institut de recherche sur les forêts et de la Chaire en aménagement forestier durable Consultation sur le projet de stratégie nationale de production de bois MFFP 9 p.

    resume
  3. Klara Joelsson, Joakim Hjältén, Timothy Work, 2018. Uneven-aged silviculture can enhance within stand heterogeneity and beetle diversity. J Environ Manage 205:1-8 DOI:10.1016/j.jenvman.2017.09.054

    resume
  4. Lisa Venier, Timothy Work, Jan Klimaszewski, Dave M. Morris, William B Bowden, Martin M. Kwiaton, Kara Webster, Paul Hazlett, 2017. Ground-dwelling arthropod response to fire and clearcutting in jack pine: Implications for ecosystem management. Can. J. For. Res. 47(12):1614-1631 DOI:10.1139/cjfr-2017-0145

    resume
  5. Joakim Hjältén, Klara Joelsson, Héloïse Gibb, Timothy Work, Therese Löfroth, Jean-Michel Roberge, 2017. Biodiversity benefits for saproxylic beetles with uneven-aged silviculture. For. Ecol. Manage. 402:37-50 DOI:10.1016/j.foreco.2017.06.064

    resume


Doctorat
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Klara Joelsson (c)



Maîtrise
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Cédric Boué (d)

◊ Florent Renault (d)



Stagiaire
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Alexis Brodeur (d)



Gradué Doctorat
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Pierre-Marc Brousseau (c) 2017

◊ Jenna Jacobs (d) 2014



Gradué Maîtrise
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Luana Graham-Sauvé (d) 2012

◊ Félix Longpré (d) 2011

◊ Simon Paradis (d) 2010

◊ David Gervais (c) 2010

◊ Annie Hibbert (d) 2010

◊ Kit O'Connor (d) 2009



Read in english

Retour à la page des membres