Le 21 Juillet 2017  

? cherchez :  

 

 facebook
Panopto Youtube

Amélie Trottier-Picard

Originaire de la rive-sud de Montréal, Je suis à la maîtrise en biologie sous la direction d’Annie DesRochers (UQAT), en co-direction avec Evelyne Thiffault (SCF-CFL). Je travaille sur les effets des résidus de coupe sur la réponse physiologique des arbres et sur les sols, en plantations.

Courriel : amelie.trottier-picard[at]uqat.ca

Titre du projet : La gestion des résidus forestiers pour la production de bioénergie et l’établissement de plantations

Description : Au Québec, les résidus de coupe forestière (branches et houppiers des arbres récoltés) constituent une des sources les plus abondantes et les plus prometteuses de bioénergie. Les résidus de coupe sont disponibles immédiatement et localement à travers la province puisqu’ils sont des sous-produits des coupes forestières. La production de bioénergie par les résidus de coupe forestière ne cause pas d’émissions indirectes de carbone dues au changement de l’utilisation du territoire et ne requière généralement pas d’engrais azotés qui sont coûteux en énergie. La valorisation de la biomasse forestière fait toutefois face à un défi capital : la durabilité environnementale. Certains impacts de la récolte de résidus de coupe demeurent insuffisamment documentés pour les conditions climatiques et édaphiques du Québec. Quelle quantité de résidus peut être récoltée sans affecter la productivité des forêts? Quels sites sont les plus sensibles? Quelles espèces sont les plus vulnérables? Quels sont les effets sur la nutrition des sols? Ce projet de recherche vise à évaluer comment la présence et la quantité de résidus de coupe influencent la productivité des sols et la performance de la régénération. Spécifiquement, cette recherche testera l’importance des caractéristiques du sol et des espèces reboisées sur la réponse de l’écosystème, et déterminera les effets relatifs des résidus sur la végétation accompagnatrice, le microclimat et la fertilité du sol.

Directeur : Annie DesRochers

Co-Directeur : Évelyne Thiffault

Publications : (voir la liste complète)

  1. Amélie Trottier-Picard, Évelyne Thiffault, Nelson Thiffault, Annie DesRochers, David Paré, Christian Messier, 2016. Complex impacts of logging residues on planted hybrid poplar seedlings in boreal ecosystems New Forests 47(6):877-895 DOI:10.1007/s11056-016-9550-8

    resume
  2. Amélie Trottier-Picard, 2014. Comment les résidus de coupe affectent l’établissement de plantations au Québec : une évaluation du microclimat, de la compétition et de la performance initiale des semis. Mémoire de maîtrise en biologie, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. 98 p.

    resume
  3. Amélie Trottier-Picard, Évelyne Thiffault, Annie DesRochers, David Paré, Nelson Thiffault, Christian Messier, 2014. Amounts of logging residues affect planting microsites: A manipulative study across northern forest ecosystems. For. Ecol. Manage. 312:203-215 DOI:10.1016/j.foreco.2013.10.004

    resume












Read in english

Retour à la page des membres