Le 18 Février 2018  

? cherchez :  

À surveiller prochainement...

21 févr. 2018
à 12h15

Axe écologie:
Kelly Bonna


22 févr. 2018
à 10h30

Colloques du SCF-CFL
Hugo Asselin


 facebook
Panopto Youtube

Aurore Lucas

Courriel : aurore.lucas.30[at]gmail.com

Titre du projet : Dynamique et Histoire Holocène du Thuja occidentalis L. dans son aire de répartition nordique.

Description :

Le réchauffement climatique dans l'Est du Canada devrait se poursuivre selon les prévisions du Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat. Le climat est un des principaux moteurs contrôlant le comportement à court et long termes des espèces végétales en forêt boréale. Le feu est une des perturbations majeures qui caractérise les forêts boréales d'Amérique du Nord. Quel que soit le scénario effectif, l'impact à long terme des changements planétaires sur ces écosystèmes apparaît inévitable. L'aire de répartition du Thuja occidentalis L. s'étend selon un gradient latitudinal sud­nord jusqu'au 50ème parallèle où il s'observe en populations isolées, dites « marginales », dans la pessière noire à mousse. Contrairement à des espèces comme Picea mariana L. qui caractérise ces régions, Thuja occidentalis requiert la survie d'individus afin de coloniser le milieu après le passage d'un feu. L'hypothèse dans ce projet est que ces populations marginales, situées en limite nordique de l'aire de répartition continue, sont des rémanents de populations historiquement plus importantes. Les variations des régimes de feu survenus à la période Néoglaciaire (environ 4 000 ans BP) seraient la cause principale de leur déclin. Ainsi, les objectifs de cette étude sont : (1) estimer la distribution nordique de l'espèce à l'échelle régionale durant l'Holocène et (2) déterminer les processus de fragmentation de l'espèce et notamment le rôle des feux à différentes échelles spatiale (paysage et population). Pour atteindre ces objectifs, nous allons combiner différents outils de la paléoécologie complémentaires : analyses de macrorestes végétaux et de macrocharbons dans des enregistrements lacustres ; pédoanthracologie (identification des charbons du sol) ; palynologie (analyses de pollen). La complémentarité des différents bio-indicateurs nous permet d'affiner notre compréhension des mécanismes responsables de la fragmentation des populations marginales sur le long terme. La confrontation de différentes approches nous permettra aussi de discuter des différents biais possible en paléoécologie. Ainsi, notre approche, originale et innovante de pédoanthracologie dans un paysage, contribuera sensiblement à l'avancement des connaissances dans cette discipline. Enfin, l'avancée dans la compréhension des processus de fragmentations à long terme associés au Thuja occidentalis serviront à enrichir les modèles de distribution de l'espèce.

Directeur : Yves Bergeron

Co-Directeur : Hugo Asselin, Walter Finsinger

Publications : (voir la liste complète)

  1. Aurore Lucas, 2017. Dynamique holocène de Thuja occidentalis L. dans la partie nord de son aire de répartition. Mémoire de maîtrise en biologie, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. 58 p.

    resume
  2. Aurore Lucas, 2013. Quels sont les facteurs qui limitent les exploitations forestières commerciales en forêt circumboréale et altitudinale? Cela est-il susceptible de changer dans le futur avec les changements climatiques? Synthèse remis comme exigence partielle du programme de doctorat en science de l'environnement. 50 p.

    resume
  3. Dominic Senici, Aurore Lucas, Cungen Chen, Yves Bergeron, Alain Larouche, Benoit Brossier, Olivier Blarquez, Adam Ali, 2013. Multi-millennial fire frequency and tree abundance differ between xeric and mesic boreal forests in central Canada Journal of Ecology  DOI:10.1111/1365-2745.12047

    resume












Read in english

Retour à la page des membres