Le 20 Octobre 2018  

? cherchez :  

À surveiller prochainement...

23 oct. 2018
à 12h00

midi-foresterie:
Yan Boucher


24 oct. 2018
à 12h15

Axe écologie:
Denis Reale


 facebook
Panopto Youtube

Louiza Moussaoui

De nationalité algérienne, je suis diplômée d’un D.E.U.A. (Diplôme d’Études Universitaires Appliquées) en Biologie. Sortie majeure de ma promotion, j’ai continué mes études et obtenu avec succès un diplôme d’Ingénieur d'État en écologie et environnement option pathologie des écosystèmes de l'Université de Béjaïa en Algérie. Je suis aussi titulaire d'un diplôme de Master Recherche en biodiversité et écologie continentale de l'Université de Aix-Marseille III en France. Je suis actuellement étudiante au doctorat en sciences de l'environnement sous la supervision d’Alain Leduc (UQAM) en codirection avec Nicole Fenton (UQAT) et Yves Bergeron (UQAT et UQAM).

Courriel : louiza.moussaoui[at]uqat.ca

Titre du projet : Dynamique et structure des îlots résiduels après feu et après coupe

Description : Au Québec, les rétentions laissées après récolte selon les modalités actuelles de rétention variable sont jugées insuffisantes pour atteindre des objectifs de conservation de la biodiversité. Désormais, pour pallier ces changements, il faut bien comprendre tant la dynamique naturelle des îlots résiduels que les caractéristiques de leur habitat que ce soit à l’intérieur ou en lisière. Ce projet s’articule autour des objectifs suivants: (1) la structure résiduelle associée aux trois types de peuplements apparait-elle différente (îlots rémanents qui ont échappé à plus d’un feu, îlots temporaires échappé à un seul feu et vieille forêt continue)? (2) Jusqu’à quel point les structures résiduelles laissées après coupes (bouquets de rétention, bandes riveraines, îlots d’orignaux et séparateurs de coupe) s’apparentent-elles à celles laissées après feu? (3) Les îlots de rétention après coupe et les îlots résiduels après feu ont-ils une durée de vie similaire? Cette étude vise à orienter les pratiques de rétention forestière dans la pessière à mousse de l’ouest du Québec pour retirer le maximum de bénéfice pour la forêt et peut-être réduire les coûts assumés par les aménagistes.

Directeur : Nicole J. Fenton

Co-Directeur : Yves Bergeron, Alain Leduc

Formation académique:

  • Doctorat en sciences de l’environnement, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Rouyn- Noranda, Qc, 2017
  • Master en Science de l’environnement terrestre option Biodiversité et Écologie continentale. Université Paul-Cézanne (Aix-Marseille III), Marseille, France, 2011.
  • Ingéniorat en écologie et environnement option pathologie des écosystèmes, Université Abderrahmane-Mira, Béjaïa, Algérie, 2008.
  • Diplôme d’Études Universitaires Appliquées (D.E.U.A.) en Biologie, Université Abderrahmane-Mira, Béjaïa, Algérie, 2005.

Publications : (voir la liste complète)

  1. Louiza Moussaoui, Alain Leduc, Nicole J. Fenton, Yves Bergeron, 2019. Changes in forest structure along a chronosequence in the black spruce boreal forest: Identifying structures to be reproduced through silvicultural practices. Ecological Indicator 97:89-99 DOI:10.1016/j.ecolind.2018.09.059

    resume
  2. Louiza Moussaoui, 2017. Dynamique et structure des îlots résiduels après feu et après coupe en pessière à mousses de l’ouest du Québec. Thèse de doctorat en sciences de l'Environnement, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. 153 p.

    resume
  3. Louiza Moussaoui, Nicole J. Fenton, Alain Leduc, Yves Bergeron, 2016. Can Retention Harvest Maintain Natural Structural Complexity? A Comparison of Post-Harvest and Post-Fire Residual Patches in Boreal Forest. Forests 7(10):243 DOI:10.3390/f7100243

    resume
  4. Louiza Moussaoui, Nicole J. Fenton, Alain Leduc, Yves Bergeron, 2016. Deadwood abundance in post-harvest and post-fire residual patches: An evaluation of patch temporal dynamics in black spruce boreal forest. For. Ecol. Manage. 368:17-27 DOI:10.1016/j.foreco.2016.03.012

    resume












Read in english

Retour à la page des membres