Le 10 Décembre 2018  

? cherchez :  

À surveiller prochainement...

11 déc. 2018
à 12h00

midi-foresterie:
Marie Guittonny


12 déc. 2018
à 12h15

Axe écologie:
Orr Spiegel


13 déc. 2018
à 13h00

projet thèse:
Mariano Feldman


17 déc. 2018
à 8h30

synthèse environnementale:
Mathilde Marchais


 facebook
Panopto Youtube

Nahla Sellami

Courriel : nahla.sellami[at]uqat.ca

Titre du projet : Structure génétique des populations des mousses : Dicranum fuscescens et Tetraphis pellucida en forêt boréale québécoise

Description : Cette étude s’intéresse aux plantes non-vasculaires : les bryophytes présentent dans les vieilles forêts et à leur niveau de diversité génétique. La diversité génétique, sous-tend la diversité spécifique et celle des écosystèmes, est essentielle à la survie des espèces lorsque surviennent des changements environnementaux (pathogènes, changements climatiques, etc.). Selon l’historique de colonisation, l’âge de la population, la répartition géographique et le mode de propagation, les populations possèdent des niveaux de variabilité génétique différents susceptibles d’influencer leur potentiel d’adaptation. Afin de conserver les bryophytes, il faut acquérir au préalable des connaissances sur leur mode de propagation et de dispersion (soit par des gemmeas ou par des spores), leur mode de reproduction (asexuée ou sexuée) et de leur impact sur la diversité génétique des populations. Nos connaissances dans ce domaine sont restreintes et insuffisantes pour permettre la conservation optimale des bryophytes des vielles forêts. Nous allons nous intéresser à deux espèces: Dicranum fuscescens (reproduction sexué) et Tetraphis pellucida (reproduction asexué) pour savoir l’effet de mode de reproduction et de dispersion sur la diversité génétique intra et inter population.

Directeur : Francine Tremblay

Co-Directeur : Nicole J. Fenton

Publications : (voir la liste complète)

  1. Nahla Sellami, 2017. Organisation spatiale de la diversité génétique de deux mousses : Tetraphis pellucida et Dicranum fuscescens en forêt boréale québécoise. Mémoire de maîtrise en biologie, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

    resume












Read in english

Retour à la page des membres