Le 28 Mai 2020  

? cherchez :  

 

 facebook
Panopto Youtube

Dominique Barrette

Titre du projet : Effets des plantes herbacées agronomiques sur les propriétés physiques du sol de parc à résidus miniers et sur l'établissement de semis d’arbres boréaux.

Description : L'exploitation minière à ciel ouvert au Canada génère de grandes quantités de déchets minéraux tels que les parcs à résidus miniers. Pour revégétaliser ces parcs, l'industrie minière ensemence ceux-ci avec des plantes herbacées agronomiques. Toutefois, on ne connaît pas bien si cette pratique est propice à l'établissement successif des espèces boréales. L’objectif de cette étude est d’évaluer qu’elles sont les familles de plantes herbacées agronomiques (légumineuses ou graminées) qui favorisent les meilleures propriétés physiques du sol en vue de l’établissement optimal des essences boréales. L’hypothèse de recherche est que les graminées ayant un réseau racinaire plus développé, sont plus propices à l’amélioration des propriétés physiques du sol pour l’implantation des semis boréaux.

En 2013, un dispositif expérimental in situ d’un hectare de résidus miniers a été installé sur le site de la mine d’or à Malartic, en Abitibi-Témiscamingue au Québec. Le dispositif a été divisé en 3 blocs répétitifs de 5 parcelles. Chaque parcelle a été ensemencé aléatoirement de façon suivante: 100% de graminées, 100% de légumineuses, mélange des deux, ajout de sol organique (pas d’ensemencement) et contrôle (résidus miniers seulement). À l'été 2015, 30 arbres de quatre espèces boréales ont été plantés sur chaque parcelle. Des mesures du diamètre et de la hauteur des semis ont été réalisées en 2015 et 2016. Des échantillons de sol ont été prélevés sur toutes les parcelles en 2016.

Directeur : Benoit Lafleur

Co-Directeur : Philippe Marchand













Read in english

Retour à la page des membres