Le 28 Mai 2020  

? cherchez :  

 

 facebook
Panopto Youtube

Maciré Fofana

Mes intérêts de recherche portent sur la dynamique de régénération post-récolte en forêt mixte boréale. Je Cherche principalement à distinguer les contributions relatives des facteurs d'habitat (i.e. lumière, température et l’humidité du sol, disponibilité des éléments nutritifs) et les interactions (i.e. compétition, facilitation) à l'échelle de la strate de régénération naturelle après coupe totale et coupe partielle. Je m'intéresse donc aux caractéristiques autécologiques des essences forestières (e.g. peuplier faux-tremble, épinette blanche, sapin baumier), à la mixité et aux interactions interspécifiques pour savoir le ou lesquels favorisent davantage la régénération naturelle?

Courriel : macire.fofana[at]uqat.ca

Titre du projet : Contribution relative des facteurs d’habitats et de la mixité des essences forestières sur la dynamique de régénération post-récolte.

Description :

En forêt boréale mixte, plusieurs études ont montré que les peuplements mixtes sont généralement plus productifs que les peuplements dominés par une seule espèce. Ainsi, certains auteurs ont constaté que les peuplements mixtes de peuplier faux-tremble et d'épinette blanche ou noire présentent une meilleure productivité que les peuplements purs. La complémentarité de niche ou la facilitation entre espèces expliquerait en partie cette plus grande productivité des peuplements mixtes ainsi que la plus grande richesse en éléments nutritifs (i.e. fertilité) des sols des forêts mixtes. Toutefois, l’effet de la mixité à l’échelle d’un peuplement en régénération et la contribution relative des facteurs d’habitat ainsi que des interactions interspécifiques sur l’abondance et la croissance de la régénération demeure à ce jour peu connue.

Mon projet de recherche avait donc pour objectif d’identifier, le long d’un gradient d’intensité de récolte, la contribution relative des facteurs d’habitat (i.e. lumière, température et l’humidité du sol, disponibilité des éléments nutritifs) et des interactions interspécifiques sur l’abondance et la croissance de la régénération. Plus spécifiquement, nous avions pour objectifs de déterminer, 7 à 10 ans après coupe totale et coupe partielle, 1) les effets des facteurs d’habitat sur l’abondance et la croissance des semis de peuplier faux-tremble (Populus tremuloides Michx.), d’épinette blanche (Picea glauca) et de sapin baumier (Abies balsamea (L.) Mill) et 2) les effets du voisinage sur la croissance de la régénération naturelle.

Directeur : Benoit Lafleur

Co-Directeur : Nelson Thiffault

Formation académique:

  • 2011: Master Sciences de l’Environnement au Centre d’Etude et de Recherche en Environnement (CERE) de l’Université de Conakry
  • 2008: Maîtrise ES Sciences (Contrôle Qualité des produits Agro-alimentaires), Université Gamal Abdel Nasser de Conakry-Guinée
  • 2006: Licence en chimie, Université Gamal Abdel Nasser de Conakry-Guinée
  • 2004: Diplôme d'Études Universitaires Générales (DEUG) en chimie-biologie, Université Gamal Abdel Nasser de Conakry-Guinée
  • Étude en cours: Maîtrise en écologie, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue












Read in english

Retour à la page des membres