Le 16 Janvier 2019  

? cherchez :  

À surveiller prochainement...

18 janv. 2019
à 9h00

synthèse environnementale:
Juanita Rodríguez


22 janv. 2019
à 13h30

synthèse environnementale:
Emmanuel Amoah Boakye


 facebook
Panopto Youtube

Matthieu Baret

C’est lors d’un stage d’été effectué dans le laboratoire de sylviculture intensive et ligniculture du campus d’Amos de l’UQAT en 2006 que l’idée de faire une maîtrise en biologie a germé. Parisien d’origine, Matthieu Baret est de retour au Québec depuis février 2007 pour démystifier l’écophysiologie des liens racinaires chez le peuplier faux-tremble sous la direction d’Annie Desrochers.

Courriel : matthieu.baret[at]uqat.ca

Titre du projet : Ecophysiologie des liens racinaires chez le peuplier faux-tremble en forêt boréale.

Description : Ce projet s’intéresse à la possible mise en place d’une réponse physiologique d’un jeune peuplier suite à la manipulation de la surface foliaire d’un autre arbre, les deux étant reliés par une racine mère (drageonnement). Les transferts via cette racinaire mère seront étudiés dans une seconde partie.

Directeur : Annie DesRochers

Formation académique:

  • Maitrise en biologie, Université de Québec en Abitibi-Témiscamingue, Amos, Qc, 2009
  • Master en sciences de l’environnement, Université Pierre et Marie Curie, Paris, France, 2007;
  • Licence en sciences de l’environnement, Université Pierre et Marie Curie, Paris, France, 2004;
  • DEUG de biologie, Université Pierre et Marie Curie, Paris, France, 2003.

Publications : (voir la liste complète)

  1. Matthieu Baret, Annie DesRochers, 2011. Root connections can trigger physiological responses to defoliation in nondefoliated aspen suckers. Botany 89(11):753-761 DOI:10.1139/b11-062

    resume












Read in english

Retour à la page des membres