Le 23 Octobre 2018  

? cherchez :  

Communiqués OIFQ : La bourse FORÊT-FAUNE 2004 remise à madame ÉMILIE LANTIN.

Sainte-Foy, le 29 septembre 2004. C’est dans le cadre du 83e congrès annuel de l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec que sera remise la Bourse Forêt-Faune 2004. La cérémonie se tiendra à l’Hôtel Gray Rocks de Mont-Tremblant en présence du président-directeur général de la Fondation de la faune du Québec, M. Bernard Beaudin, et de la présidente-directrice générale de l'Ordre, Mme Johanne Gauthier, ing.f. Le tout se tiendra vers 11 heures 30 à la clôture de la portion thématique du congrès.

Cette bourse de 10 000 $, une initiative conjointe de la Fondation de la faune du Québec et de l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec, s’adresse aux étudiants inscrits à temps plein à un programme d’études graduées d’une université du Québec. Elle a pour objectif d’inciter des diplômés universitaires à s’engager dans une recherche portant sur l’exploitation durable des forêts du Québec et la conservation de leurs habitats fauniques.

Le choix du comité de sélection de la Bourse Forêt-Faune 2004 s’est arrêté sur Mme Émilie Lantin pour son projet intitulé : « Évaluation des impacts de l’aménagement forestier par coupes mosaïques sur l’habitat du caribou forestier dans la région du Nord-du-Québec ». Il s’agit d’un projet d’études de doctorat, mené au Département des sciences biologiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) sous la direction de M. Pierre Drapeau, Ph.D., en collaboration avec la Chaire industrielle CRSNG-UQAT-UQAM.

Ce projet a particulièrement retenu l’attention du comité de sélection parce qu’il vise à évaluer la capacité de l’aménagement forestier par coupes mosaïques à maintenir un paysage adéquat pour assurer la pérennité du caribou forestier sur le territoire forestier du Nord-du-Québec. On sait que le caribou des bois est une espèce dont le statut est jugé précaire. D’autre part, la coupe mosaïque constitue dorénavant le scénario de récolte le plus largement répandu en forêt résineuse, omniprésente dans le Nord-du-Québec.

Dans le cadre de son projet de recherche, Mme Lantin travaillera d’abord à mieux connaître l’impact des perturbations anthropiques, comme la coupe forestière, sur l’utilisation de l’espace par le caribou forestier. Différents scénarios d’aménagement forestier, dont la coupe mosaïque, seront également comparés entre eux quant à la qualité alimentaire des habitats du caribou. Enfin, la coupe forestière et les feux de forêt feront l’objet d’une analyse comparative sur le plan de la régénération et de la dynamique forestière.

Les conclusions de cette étude permettront de fournir des informations nouvelles sur l’utilisation de l’espace par le caribou des bois dans les milieux aménagés en forêt boréale et elles permettront d’évaluer les impacts des coupes mosaïques à court et à long termes. Le projet s’étendra de 2004 à 2008.

Le comité de sélection de la Bourse Forêt-Faune 2004 rassemblait des représentants de la Fondation de la faune du Québec, de l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec, du Conseil de la recherche forestière du Québec ainsi que des spécialistes de l’aménagement forêt-faune.

retour à la liste des communiqués

Dernières nouvelles:

4 oct. 2018:
Journées de l'enseignement universitaire – Quatre professeurs honorés pour la qualité de leur enseignement


4 oct. 2018:
Plus de 2 M$ en subventions RDC et en contributions des partenaires pour six professeurs de l'UQAT


26 sept. 2018:
Bourses d'excellence Réal-Decoste/Ouranos