Le 19 Janvier 2018  

? cherchez :  

Communiqués OIFQ : La bourse FORÊT-FAUNE 2005 remise à madame Marianne Cheveau.

Sainte-Foy, le 13 octobre 2005. C'est dans le cadre du 84e congrès annuel de l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec qu'a été remise la Bourse Forêt-Faune 2005. La cérémonie se tenait au Manoir du Lac Delage, dans la région de Québec, en présence du président-directeur général de la Fondation de la faune du Québec, M. Bernard Beaudin, et du président-directeur général par intérim de l'Ordre, M. Jean Gobeil, ing.f., M.Sc.

Cette bourse de 10 000 $, une initiative conjointe de la Fondation de la faune du Québec et de l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec, s'adresse aux étudiants inscrits à temps plein à un programme d'études graduées d'une université du Québec. Elle a pour objectif d'inciter des diplômés universitaires à s'engager dans une recherche portant sur l'aménagement durable des forêts du Québec et la conservation de leurs habitats fauniques.

Le choix du comité de sélection de la Bourse Forêt-Faune 2005 s'est arrêté sur Mme Marianne Cheveau pour son projet intitulé : " Effets de la perte d'habitat et de la fragmentation sur la martre d'Amérique en forêt boréale ". Il s'agit d'un projet d'études de doctorat en Sciences de l'environnement, dispensé à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), sous la direction de M. Louis Imbeau, Ph.D., en collaboration avec la Chaire industrielle CRSNG-UQAT-UQAM en aménagement forestier durable.

Ce projet a particulièrement retenu l'attention du comité de sélection parce qu'il vise à déterminer les effets de la coupe en mosaïque sur l'habitat de la martre, un indicateur reconnu de la valeur faunique des forêts. La coupe en mosaïque est maintenant en vigueur sur les forêts publiques et également adoptée dans le cadre de l'entente Cris-Québec sur le gestion forestière. Le projet comporte quatre volets et il vise à formuler, à terme, des recommandations pour l'aménagement de la martre en territoire autochtone. C'est pourquoi il se déroulera dans la Forêt modèle Crie de Waswanipi.

Le comité de sélection a jugé qu'il s'agissait d'un projet solide, abordant une problématique pertinente et dont les résultats sont susceptibles d'être appliqués sur une portion importante du territoire québécois.

Le comité de sélection de la Bourse Forêt-Faune 2005 rassemblait des représentants de la Fondation de la faune du Québec, de l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec, du Conseil de la recherche forestière du Québec ainsi que des spécialistes de l'aménagement forêt-faune.

 

 

 

retour à la liste des communiqués

Dernières nouvelles:

17 janv. 2018:
CONCOURS DES BOURSES DE LA FONDATION DE L'UQAM


12 janv. 2018:
La régénération des forêts menacée par les feux de forêt à répétition


10 janv. 2018:
Un nouveau chercheur en biostatistiques à L'IRF et à la Chaire AFD