Le 18 Juin 2018  

? cherchez :  

Communiqués La Presse : Virage forestier - Le ministre Pierre Corbeil annonce la mise en place du comité scientifique chargé d'examiner la limite nordique des forêts attribuables.

Roberval, le 8 décembre 2005 – Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec et député d'Abitibi-Est, M. Pierre Corbeil, a annoncé la mise sur pied d'un comité scientifique chargé d'examiner la limite nordique des forêts attribuables à des fins d'aménagement forestier.

« En juin dernier, je faisais savoir que le ministère des Ressources naturelles et de la Faune était prêt à réexaminer cette limite, établie en décembre 2002, sur la base d'une acquisition de connaissance propre à la complexité du territoire étudié. J'avais alors indiqué mon intention de confier à un comité scientifique le mandat de procéder à une réévaluation scientifique de l'approche et de la méthode utilisées », a souligné le ministre Corbeil.

À l'origine, cette démarche a été proposée par plusieurs Commissions régionales des élus (CRÉ), dont celles du Saguenay–Lac-Saint-Jean et du Nord-du-Québec. Le mandat confié au comité scientifique s'inscrit donc dans une démarche d'amélioration continue des fondements de la gestion des forêts du domaine de l'État, qui passe par des processus de révision, appuyés par les meilleures connaissances scientifiques sur la question.

Ce comité aura à considérer plusieurs enjeux au cours de ses travaux, d'où la nécessité d'une composition qui regroupe des spécialistes de nombreuses disciplines (faune, productivité, aménagement, dynamique naturelle des forêts, etc). Ces spécialistes proviennent du ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MNRF) et des organismes suivants :

  • Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue;
  • Université du Québec à Montréal;
  • Université du Québec à Chicoutimi;
  • Université du Québec à Rimouski;
  • Université Laval;
  • Service Canadien des Forêts;
  • Institut de la Statistique du Québec.

Les travaux de ce comité scientifique seront dirigés par deux coprésidents, dont un provenant de l'extérieur du Ministère. Il s'agit, dans ce dernier cas, de monsieur Yves Bergeron, biol. Ph.D. de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue et de l'Université du Québec à Montréal. L'autre coprésident est monsieur Robert Jobidon, ing.f., Ph.D. de la Direction de la recherche forestière du MRNF.

« À la lumière de leurs travaux, nous serons à même de déterminer si une exploitation de la forêt au-delà de la limite nordique est acceptable du point de vue forestier » a conclu le ministre Corbeil.

retour à la liste des communiqués

Dernières nouvelles:

29 mai 2018:
Un étudiant de l'UQAT reçoit une subvention de la National Geographic Society pour son projet de doctorat


25 mai 2018:
Un doctorant de l'UQAT se qualifie au concours national Mon projet nordique