Le 23 Septembre 2018  

? cherchez :  

Communiqués MRNQ : Le gouvernement du Québec octroie plus de 50 000$ pour la tenue du colloque international sur la sylviculture inéquienne.

Rouyn-Noranda, le 10 mars 2006 – Le député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, M. Daniel Bernard, a annoncé aujourd’hui, au nom de son collègue le député d’Abitibi-Est, ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec, M. Pierre Corbeil, que le gouvernement du Québec apportera un soutien financier évalué à plus de 50 000 $ pour la tenue, à Rouyn-Noranda, du colloque international sur la sylviculture inéquienne, organisé par la Chaire industrielle CRSNG-UQAT-UQAM (Chaire AFD) en aménagement forestier durable et parrainé par l’Union internationale des organismes de recherche forestière (IUFRO).

« Le colloque réunira près de 150 spécialistes de plusieurs disciplines, ce qui favorisera à coup sûr le transfert des connaissances et des expériences. La recherche et les chercheurs sont le fer de lance de la foresterie d’aujourd’hui. Ils nous aident à prendre des décisions éclairées en matière de gestion forestière à l’échelle des régions et du Québec », a déclaré le ministre Corbeil.

L’aide gouvernementale provient des enveloppes discrétionnaires du député Bernard (1 000 $), du ministre Pierre Corbeil (10 000 $) et des ministres Nathalie Normandeau, Claude Béchard, Monique Gagnon-Tremblay et Françoise Gauthier, qui ont aussi répondu positivement pour un montant total de 27 000 $. Emploi-Québec Abitibi-Témiscamingue participe également à ce colloque d'envergure internationale et investira un montant maximum de 25 000 $.

Au Québec, la recherche sur la sylviculture inéquienne existe depuis plus de 20 ans. Les chercheurs de l’UQAT sont aussi impliquées dans ce type de recherche en proposant des modèles de gestion qui s’inspirent de la dynamique naturelle des forêts.

La sylviculture, s’inspirant de la dynamique naturelle des forêts, prendra une place de plus en plus grande dans le contexte actuel de modernisation de la gestion forestière québécoise entreprise en 2005, à la suite du dépôt du rapport de la Commission d’étude sur la gestion forestière québécoise.

« On réalise donc jusqu’à quel point il est important de poursuivre les recherches dans ce domaine, notamment pour bien comprendre la dynamique des peuplements forestiers feuillus et résineux. Le gouvernement du Québec est résolument engagé dans la modernisation de la gestion forestière. Ce congrès sera un outil de plus pour mener à bien cette opération », a conclu M. Bernard.

- 30 -

Sources :

Marie-Lyse Firlotte
Attachée de presse,
Bureau de comté du ministre Pierre Corbeil
819 824-3333

Pascale Nadeau
Conseillère politique et relationniste
Bureau du député Daniel Bernard,
député de Rouyn-Noranda/Témiscamingue
819 763-3049

retour à la liste des communiqués

Dernières nouvelles:

31 août 2018:
Quand des experts se prononcent - Consultation sur la stratégie nationale de production de bois


28 août 2018:
Journée Modèle Québec : Appel de propositions de présentations