Le 23 Octobre 2018  

? cherchez :  

Communiqués Chaire AFD : Impacts d’un aménagement forestier écosystémique sur la mosaïque forestière et sur les coûts d’approvisionnement en bois : étude de cas de la FERLD, mémoire de Charles Latrémouille

Charles Latrémouille est gradué de la maîtrise en biologie à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue sous la direction de Osvaldo Valeria en codirection avec Brian Harvey. Le titre de son mémoire est:

« Impacts d’un aménagement forestier écosystémique sur la mosaïque forestière et sur les coûts d’approvisionnement en bois : étude de cas de la FERLD »

Cette étude avait pour objectif d’évaluer:

  1. la variation temporelle et spatiale de la mosaïque forestière de la FERLD dans son état préindustriel à l’aide d’indices de description du paysage et de s’en servir pour établir des objectifs spatiaux pour un aménagement forestier écosystémique;
  2. une démarche de simulation d’un plan d’aménagement écosystémique à l’aide d’un modèle de simulation de la croissance forestière à l’échelle du peuplement suivie d’une évaluation des impacts de deux stratégies de dispersion des coupes à l’échelle du paysage.

Résumé

Actuellement au Québec, la planification de la répartition spatiale des coupes forestières est surtout faite en fonction de considérations économiques, d’acceptabilité sociale et pour maintenir l’habitat de certaines espèces de gibier. Étant donné l’importance de l’organisation spatiale des habitats fauniques et floristiques, il serait important de gérer les ressources en considérant aussi les effets cumulatifs des coupes sur le paysage forestier. Depuis quelques années, plusieurs auteurs proposent une planification forestière écosystémique dans le but d’appuyer la stratégie des gouvernements canadien et québécois pour le maintien de la diversité biologique. L’approche écosystémique sous-tend que les organismes forestiers pourront survivre et mieux s’adapter à l’exploitation forestière si cette dernière tend à maintenir la diversité, la productivité et la résilience des forêts, aux échelles du peuplement et du paysage.

Le développement de diverses méthodes pour l’application de cette approche, l’identification de leur efficacité et de leurs impacts potentiels pourraient diminuer la crainte ressentie par les gestionnaires face aux éventuelles conséquences d’une transition vers une approche écosystémique. Nous proposons ainsi une démarche de simulation de diverses stratégies de dispersion des coupes pour en évaluer les impacts sur la structure et la composition de la mosaïque forestière et sur les coûts d’approvisionnement en bois. Trois scénarios de dispersion des coupes furent simulés : un scénario suivant les règles du RNI, un scénario d’aménagement écosystémique favorisant l’agglomération des coupes et un scénario d’aménagement écosystémique modifié pour permettre de ramener, en fin de simulation, la composition du paysage à l’intérieur de ses limites historiques.

Selon nos analyses, le scénario suivant les règles de répartition des coupes prescrites au RNI engendre des aires en régénération 60 % plus petites et nécessite la création de 11,7 % plus de routes, construites plus rapidement en début de simulation, comparativement au scénario axé sur l’agglomération des coupes telle qu’entreprise en ce moment à la FERLD. Puisque ces deux scénarios suivent les mêmes prescriptions sylvicoles, l’évolution du paysage varie très peu entre eux. De façon à ramener le paysage à l’intérieur de ses limites historiques en fin de simulation pour le scénario Éco+, une combinaison de diminution des coupes de 19 %, d’une augmentation de 90 % de l’utilisation des coupes partielles ainsi que 104 % de plus en superficie de plantation en essences mixtes (tolérantes et intolérantes), fut nécessaire (sur les derniers 30 ans).

Accédez directement au mémoire de Charles Latrémouille

Pour y accéder en tout temps, consultez l’onglet publication du menu, puis faites une recherche avec le nom de l’auteur. La liste des publications apparaîtra. Vous avez ensuite accès aux résumés, ou encore aux textes complets si vous êtes membre de la Chaire AFD. Pour obtenir votre nom d’utilisateur et votre mot de passe, veuillez contacter Daniel Lesieur (lesieur.daniel@uqam.ca). Ce nom d’utilisateur et ce mot de passe vous donneront accès à plusieurs autres thèses et mémoires, résumés de conférences et présentations, publications scientifiques, etc. Il s’agit d’un outil très intéressant pour effectuer des recherches, mais également pour connaître l’étendue des travaux réalisés par les membres de la Chaire AFD. Utilisez-le régulièrement! Et surtout, n’oubliez pas de partager vos publications en les faisant parvenir à Daniel Lesieur.

Vous aviez un mot de passe mais l’avez oublié? Il y a un lien « Oublié mot de passe » sous la boîte d'enregistrement qui achemine directement par courriel le nom d’utilisateur et le mot de passe.

Source:
Marie-Eve Sigouin
Agente de transfert technologique

retour à la liste des communiqués

Dernières nouvelles:

4 oct. 2018:
Journées de l'enseignement universitaire – Quatre professeurs honorés pour la qualité de leur enseignement


4 oct. 2018:
Plus de 2 M$ en subventions RDC et en contributions des partenaires pour six professeurs de l'UQAT


26 sept. 2018:
Bourses d'excellence Réal-Decoste/Ouranos