Le 11 Décembre 2018  

? cherchez :  

Communiqués Chaire AFD : Obtention du grade de docteur d'Evguenia Smirnova

Le mardi 10 juin dernier, Mme Evguenia Smirnova a défendu sa thèse de doctorat qui s’intitule :

« The effect of fire behavior on secondary succession in boreal pin stands: vegetation structure, coarse woody debris dynamics and soil characteristics »

Résumé :

Eveguenia
Evguenia Smirnova

Le feu en forêt boréale entraîne la mortalité des arbres, amorce des processus de succession, détermine la séquestration du carbone et affecte la dynamique des nutriments. Les arbres exposés au feu peuvent subir des blessures au cambium/phloème, à la couronne et aux racines. Ces dommages dépendent en partie des différentes composantes du comportement du feu. La structure résultant de feux létaux (FL) et non létaux (FNL) peut déterminer les cycles des nutriments dans les forêts.`

Les objectifs généraux de cette étude étaient :

  1. d’évaluer les mécanismes liés à la mortalité des arbres causée par le feu et d’analyser la distribution et la production des racines fines dans les peuplements de pin sylvestre reliées au comportement des feux ;
  2. d’évaluer les dynamiques simultanées des principales structures de peuplements durant la succession après un FL et de documenter la façon dont un FNL affecte ces paramètres comparativement à un FL;
  3. de documenter la disponibilité des nutriments et la séquestration du carbone des principales structures de peuplements liées au type de feu.

Dans les peuplements de pin sylvestre du nord de la Suède, la dynamique des racines après un feu a été directement liée à la profondeur de la combustion de la matière organique du sol et à d’autres facteurs indirects. La production de racines fines suggère une priorité de la régénération des racines après feu, probablement aux dépens de la croissance des tiges.

La succession structurale des peuplements de pin gris à la suite d’un FL comprend trois étapes. Comparativement aux FL, les FNL augmentent la surface terrière moyenne du pin gris, réduisent la densité moyenne du peuplement, diffèrent le remplacement du pin gris par l’épinette noire dans le couvert forestier, diminuent le volume de DLG et augmentent significativement la masse de bryophytes. Les FNL augmentent la diversité spécifique des arbres vivants tout en réduisant la diversité structurale des DLG.

Les concentrations de nutriments n’ont pas changé significativement après le feu dans les peuplements affectés par un FL. Dans les peuplements affectés par un FNL, l’azote, le phosphore et la capacité d’échange cationique ont présenté des différences significatives comparativement à ce que l’on trouve dans les peuplements affectés par un FL. Les FNL diminuent significativement la litière forestière et le réservoir de carbone constitué par le bois enfoui.

L’étude confirme la diversité de l’amplitude de la perturbation naturelle, les processus de succession et le cycle de nutriments amorcés. Les résultats sont pertinents pour un ajustement des systèmes d’aménagement forestier qui imitent les perturbations naturelles.

La défense de la thèse a reçu la mention « Bien » par le jury composé des personnes suivantes :

Présidente :
Sylvie Gauthier Ph.D., professeure associée UQAM-UQAT-Laval
Service canadien des forêts
Ressources naturelles Canada

Évaluateur externe :
Jacques Brisson, Ph.D., Professeur agrégé
Faculté des arts et des sciences-Sciences biologiques
Université de Montréal

Évaluateur interne :
Hubert Morin, Ph.D. – Professeur
Département des sciences fondamentales
Université du Québec à Chicoutimi

Examinateurs :
Suzanne Brais, Ph.D. – Professeure agr.g.r,
Directrice de recherche
Département des sciences appliquées
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

Yves Bergeron, Ph.D. – Professeur,
Co-directeur de recherche
Chaire industrielle CRSNG-UQAT-UQAM en aménagement forestier durable
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

Anders Granström, Ph.D. – Professeur agrégé.
Co-directeur de recherche
Département de l’écologie et de l’aménagement forestier
Université suédoise en sciences agronomiques (SLU)

Source :
Marie-Eve Sigouin
Agente de transfert technologique
Centre technologique des résidus industriels

retour à la liste des communiqués

Dernières nouvelles:

30 nov. 2018:
Félicitations à nos candidats à la maîtrise en fin de parcours!


28 nov. 2018:
Félicitations à Émeline Chaste qui obtient le grade de docteure!


15 nov. 2018:
SÉMINAIRES DE RECHERCHE 2018 À L’INSTITUT DE RECHERCHE SUR LES FORÊTS


13 nov. 2018:
Un habitat en changement pour la martre et le pékan