Le 20 Juin 2018  

? cherchez :  

Communiqués La Frontière : UN ARBRE DE 1000 ANS SUR UNE ÎLE DU LAC DUPARQUET

Yves BergeronLe plus vieil arbre du Québec est un thuya (cèdre) d’environ 1000 ans. Il vit sur une île du lac Duparquet, près de Rouyn-Noranda. En l’an 1000, les rois régnaient sur une Europe en plein moyen âge, les Vikings parcouraient les mers, le Québec était habité par des nomades Amérindiens et le lac Duparquet s’appelait Agodekamik, c’est à cette époque qu’a germée la graine du vénérable thuya qui pousse encore aujourd’hui.

Cet arbre n’est pas le seul à avoir traversé les siècles. «Il y en a plusieurs, peut-être une cinquantaine, qui ont plus de 600 ou 700 ans et il y en a au moins un qui a, au moins, 960 cernes, mais nous n’atteignons pas le centre de l’arbre. On déduit qu’il a probablement mille ans. Il doit faire de 20 à 30 centimètres de diamètre pour quatre ou cinq mètres de hauteur. Il faut comprendre que sa croissance est très très lente. De ce fait, le bois est très dense et l’arbre est moins sensible à la pourriture du cœur que ceux qui croissent plus rapidement», a expliqué Yves Bergeron, professeur-chercheur en écologie forestière à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT). Le chercheur ajoute que la situation insulaire des arbres les a protégés des feux de forêt. (La Frontière)

Lire l'article sur « La Frontière »

retour à la liste des communiqués

Dernières nouvelles:

29 mai 2018:
Un étudiant de l'UQAT reçoit une subvention de la National Geographic Society pour son projet de doctorat


25 mai 2018:
Un doctorant de l'UQAT se qualifie au concours national Mon projet nordique