Le 15 Août 2018  

? cherchez :  

Communiqués UQ : L'UQAT reçoit 1,9 M$ pour ses recherches en foresterie et en environnement minier

L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) recevra un appui d'une valeur de 1,9 M$ grâce au soutien financier offert à la recherche par le programme des Chaires de recherche du Canada (CRC). Ce soutien, annoncé le 16 octobre dernier par le ministre d'État (Sciences et Technologie), M. Ed Holder, prouve une fois de plus que l'UQAT se distingue avantageusement sur le plan national par ses recherches de haut niveau en foresterie et en environnement minier.

La Chaire de recherche du Canada de l'UQAT en valorisation, caractérisation et transformation du bois, dont le titulaire est le professeur-chercheur de l'Institut de recherche sur les forêts, M. Ahmed Koubaa, accède ainsi au niveau 1. D'une valeur de 1,4 M$ répartis sur sept ans, les chaires de niveau 1 sont octroyées à des chercheurs d'exception qui sont reconnus par leurs pairs comme des chefs de file mondiaux dans leur domaine1. Les travaux de cette chaire visent à développer des outils innovateurs pour la caractérisation rapide et nondestructive des propriétés du bois issu de diverses stratégies d'aménagement forestier intensif et contribuer ainsi à l'avancement des connaissances sur les implications des variations des caractéristiques du bois et des fibres sur la qualité et la valeur des produits. Dans une perspective de maximiser les retombées de l'utilisation du matériau du bois, les recherches de la Chaire ont aussi comme objectif de développer de nouvelles technologies de production de nouveaux produits, dont les biocomposites, et de traitement du bois et de surface, notamment par l'utilisation des nanotechnologies. 

Une chaire de recherche du Canada en intégration de l'environnement dans le cycle de vie d'une mine vient également d'être attribuée pour la première fois à Mme Isabelle Demers, professeure-chercheure de l'Institut de recherche en mines et en environnement (IRME). Cette chaire de niveau 2 vise à optimiser la gestion des rejets miniers tout au long du cycle de vie d'une mine pour minimiser leurs impacts environnementaux. Ces travaux de recherche, qui s'intégreront à la programmation scientifique de l'IRME UQAT-Polytechnique, permettront de limiter les impacts environnementaux des rejets miniers par une meilleure gestion des rejets, de l'exploration à la fermeture d'une mine. D'une durée de cinq ans et d'une valeur d'un demi-million de dollars, les chaires de niveau 2 sont détenues par d'exceptionnels nouveaux chercheurs reconnus par leurs pairs comme étant susceptibles de devenir des chefs de file dans leur domaine2. 

La direction de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) désire féliciter ces deux chercheurs qui, par l'excellence de leurs travaux de recherche, se distinguent au niveau national et rayonnent au-delà des frontières. 

Source : 
Stéphanie Duchesne, responsable 
Service des communications et du recrutement 
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue 
Tél. : 819 762-0971 poste 2222 

1 Source : Gouvernement du Canada 
2 Source : Ibid

retour à la liste des communiqués

Dernières nouvelles:

2 août 2018:
Des feux plus fréquents dans l’est du Canada comme celui qui fait rage en Ontario...entrevue avec Yves Bergeron


30 juil. 2018:
Programme d’aide au financement des congrès et stages du CEF