Le 18 Octobre 2018  

? cherchez :  

Communiqués Actualités UQAM : L'exception québécoise

La forêt boréale québécoise réagit positivement aux scénarios de réchauffement climatique, révèle une étude publiée dans Science.

L'épinette noire, l'espèce la plus abondante et la plus représentative de la forêt boréale d'Amérique du Nord, aurait du mal à s'adapter aux années chaudes et sèches enregistrées récemment dans l'ouest et le centre du Canada. Qu'en est-il au Québec ? C'est ce qu'ont voulu vérifier des chercheurs liés au Centre d'étude de la forêt, au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec et au Consortium Ouranos sur la climatologie. «Nos résultats suggèrent que l’effet favorable d’un climat plus chaud sur les taux de croissance au nord du 49e parallèle surpassent les effets négatifs potentiels d’une réduction de l’eau disponible», affirme le premier auteur de l'étude, le postdoctorant Loïc D'Orangeville. L'article, intitulé «Northeastern North America as a potential refugium for boreal forests in a warming climate», est publié dans la prestigieuse revue Science.

Lire la suite sur Actualités UQAM

retour à la liste des communiqués

Dernières nouvelles:

4 oct. 2018:
Journées de l'enseignement universitaire – Quatre professeurs honorés pour la qualité de leur enseignement


4 oct. 2018:
Plus de 2 M$ en subventions RDC et en contributions des partenaires pour six professeurs de l'UQAT


26 sept. 2018:
Bourses d'excellence Réal-Decoste/Ouranos