Le 24 Septembre 2018  

? cherchez :  

Communiqués UQAT : Un partenariat sans précédent entre l'UQAT et la Fonderie Horne unira l'expertise des chercheurs de l'UQAT

Rouyn-Noranda, 12 avril 2018 – C'est lors d'une conférence de presse qui a eu lieu le 12 avril au campus de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) à Rouyn-Noranda que la Fondation de l'UQAT et la Fonderie Horne, une compagnie Glencore, ont fait l'annonce d'un partenariat sans précédent portant sur un projet de renaturalisation de parc à résidus.

En effet, cette entente de partenariat, d'une valeur de 500 000 $ sur 5 ans, vise à élaborer le meilleur scénario permettant la réhabilitation du site Quémont 2, propriété de la Fonderie Horne, situé dans la ville de Rouyn-Noranda. Pour l'UQAT, cette programmation de recherche revêt une importance particulière, puisqu'elle permettra la mise en commun de l'expertise des deux instituts de recherche de l'UQAT, soit l'Institut de recherche en mines et en environnement (IRME) et l'Institut de recherche sur les forêts (IRF).  « Ce partenariat répond à deux objectifs que l'UQAT s'était donnés dans son plan de développement 2015-2020, soit la mise en place de regroupement de recherche sur des thématiques interdisciplinaires et le développement des partenariats avec le milieu. Au total, plus d'une dizaine de professeurs et d'étudiants à la maîtrise et au doctorat y travailleront. Nous sommes très heureux de pouvoir y contribuer », souligne Denis Martel, recteur de l'UQAT.


Manon Champagne, vice-rectrice intérimaire à l'enseignement, à la recherche et à la création (UQAT), Roger Gauthier, président ex-offico de la Fondation de l'UQAT, Abdelkabir Maqsoud, professeur à l'IRME (UQAT), Vincent Cloutier, professeur et directeur de l'IRME et du GRES, Claude Bélanger, directeur général de la Fonderie Horne, Benoit Lafleur, professeur à l'IRF et Louis-Charles Bélanger, vice-président développement du conseil d'administration de la Fondation de l'UQAT. © Mélissa Roy

 

Alors que la réhabilitation efficace passe par l'identification du mode de restauration le plus approprié, ce projet de recherche se divisera en 3 volets qui, au terme de la programmation, permettront de concevoir le scénario le plus adapté. Dans un premier temps, le volet Hydrogéologie permettra notamment au Groupe de recherche sur les eaux souterraines (GRES) de l'IRME de développer le modèle hydrogéologique du secteur et d'établir le bilan hydrogéochimique. Le deuxième volet permettra d'évaluer les scénarios de restauration grâce à une campagne d'échantillonnage et de travaux terrain. Finalement, le troisième volet portera sur la renaturalisation des terrains. La comparaison du potentiel d'espèces végétales sur divers substrats et l'évaluation de la biodiversité des îlots végétaux seront notamment étudiées dans ce volet.

« Depuis plus de 90 ans, notre entreprise a façonné le paysage et l'activité humaine sur le territoire de Rouyn-Noranda. Puisque nous sommes résolument engagés dans le développement durable de notre communauté, nous souhaitons par le biais de ce partenariat faire avancer les connaissances et l'innovation au niveau de la renaturalisation des sites industriels, afin de pouvoir en rétablir les usages, au bénéfice de notre collectivité », souligne Claude Bélanger, directeur général de la Fonderie Horne.

Finalement, la Fondation se dit très heureuse de ce partenariat qui permettra de générer plus de 2 M$ en projets de recherche, puisque les sommes de cette entente pourront par la suite être bonifiées par différents organismes qui permettent à la Fondation d'agir comme véritable levier au développement de la recherche. « Ce partenariat est un très bel exemple de l'impact de la Fondation de l'UQAT sur le territoire. Je tiens à remercier la Fonderie Horne, une compagnie Glencore, de sa confiance envers la Fondation de l'UQAT de même que l'équipe du vice-rectorat à l'enseignement, à la recherche et à la création et les professeurs à l'UQAT qui se sont impliqués et continueront de s'investir dans la réalisation de ce très beau projet de recherche. Ce projet permettra non seulement d'accroître les connaissances de nos étudiants, mais il générera également des effets positifs à long terme pour les résidents de Rouyn-Noranda », mentionne Yvan Rose, président de la Fondation de l'UQAT.

-30-

Source :
Elie-Anne Lamerise-Dumont, agente d'information
Service des communications et du recrutement
819 762-0971 poste 2629

retour à la liste des communiqués

Dernières nouvelles:

31 août 2018:
Quand des experts se prononcent - Consultation sur la stratégie nationale de production de bois


28 août 2018:
Journée Modèle Québec : Appel de propositions de présentations