Le 21 Juillet 2019  

? cherchez :  

Communiqués UQAT : L'UQAT lance une Chaire de recherche sur la gestion du carbone forestier à Sept-Îles

Rouyn-Noranda, le 23 avril 2019 – Le 23 avril avait lieu le lancement de la Chaire de recherche UQAT-MFFP sur la gestion du carbone forestier, basée à Sept-Îles. L'évènement s'est déroulé lors d'une conférence de presse tenue au Cégep de Sept-Îles en compagnie des différents partenaires de la Chaire.

La mise sur pied de la Chaire de recherche UQAT-MFFP sur la gestion du carbone forestier s'inscrit dans un contexte où plusieurs industries québécoises émettent une grande quantité de gaz à effet de serre, alors que le Québec possède un vaste territoire de forêt boréale apte à emmagasiner une importante quantité de carbone. La création de la Chaire fait suite à la rencontre tenue en décembre dernier avec les entreprises ArcelorMittal, Aluminerie Alouette, Boisaco, Produits Forestiers Résolu et le groupe Rémabec dont l'objectif était d'élaborer d'un projet ancré dans la réalité économique locale grâce à l'appui du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec (MFFP). « En contribuant au financement de la chaire de recherche à la hauteur de 625 000 $, le Ministère est fier de participer au développement des connaissances et des outils nécessaires à la séquestration du carbone en forêt boréale. Grâce à l'établissement de partenariats entre les entreprises minières et métallurgiques et les industriels forestiers, le Québec s'inscrit plus que jamais dans la lutte mondiale contre les changements climatiques », a tenu à souligner M. Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Pour le professeur à l'Institut de recherche sur les forêts de l'UQAT et titulaire de la Chaire, Xavier Cavard, le lancement de la Chaire fut l'occasion de présenter les objectifs et le premier projet de la Chaire. « Un des objectifs est de conduire une programmation de recherche visant à déterminer comment les stocks de carbone de la forêt boréale sont affectés par les changements climatiques ainsi que le rôle de l'aménagement forestier dans la compensation des émissions industrielles au Québec. La création de la Chaire permettra de renforcer le partenariat avec les industries émettrices de gaz à effet de serre et de développer un modèle d'affaires intégrant la captation du carbone », souligne le professeur Cavard. Notons que le transfert technologique ainsi que le renforcement de la recherche sur la captation du carbone en Abitibi-Témiscamingue et dans le Nord-du-Québec font également partie des objectifs de la Chaire.

Un premier projet permettant d'optimiser le bilan du carbone de l'industrie forestière
Lors de la conférence, le professeur Cavard a présenté le projet « Optimisation du bilan carbone de l'industrie forestière dans un contexte de changements climatiques et d'aménagement de zones sensibles en forêt boréale », mené en collaboration avec Rayonier Advanced Material, Chantier Chibougamau et l'Université du Québec à Chicoutimi. « Ce premier projet permettra d'améliorer nos connaissances quant aux effets des interventions forestières sur le bilan carbone des peuplements, et en tenant compte notamment du fait que les changements climatiques eux-mêmes sont susceptibles de fragiliser certaines zones, mais de permettre également d'en remettre d'autres en production », conclut le professeur Cavard.

- 30 -

retour à la liste des communiqués

Dernières nouvelles:

8 juil. 2019:
La science citoyenne pour mieux documenter la biodiversité de la FERLD!


3 juil. 2019:
Bourses d’études supérieures du Canada Vanier 2019-2020 - Concours interne


3 juil. 2019:
Excavateur en chef : Le Grand Pic cause des maux de tête aux compagnies hydroélectriques en creusant des trous dans leurs poteaux


2 juil. 2019:
Félicitations à Pauline Suffice qui obtient le grade de docteur!


2 juil. 2019:
Le monde cavicole abitibien