Le 24 Mars 2017  

? cherchez :  

À surveiller prochainement...

27 mars 2017
à 12h15

Axe écologie:
Charles Perrier


28 mars 2017
à 13h30

soutenance thèse:
Isabelle Laforest-Lapointe


29 mars 2017
à 12h15

Axe écologie:
John Chetelat


29 mars 2017
à 9h00

synthèse environnementale:
Evrard Kouadio


 facebook
Panopto Youtube

Sécher le bois : tout un art!

Du 10 au 13 mars dernier, la chaire de recherche du Canada en valorisation, caractérisation et transformation du bois, en collaboration avec la Chaire AFD, recevait à l’UQAT M. Patrick Perré, professeur à l'École Nationale de Génie Rural, Eaux et Forêts (ENGREF), centre de Nancy - France et Directeur du Laboratoire d'Études et de recherche sur le Matériau Bois (LERMAB, UMR 1093).

Dans le cadre de ce séjour, le professeur Perré a donné une conférence très intéressante intitulée : « Stratégies de séchage du bois de peuplements à croissance rapide ». Lors de cet exposé, après un rappel sur les processus de formation des constituants du bois, il a présenté les différentes approches et avancées technologiques permettant de relever les défis que posent les essences à croissance rapide lors des opérations de séchage des bois.

Patrick Perré a également profité de son passage pour dispenser une formation aux étudiants à la maîtrise en ingénierie, à la maîtrise en biologie et au doctorat en sciences de l’environnement portant sur la « Physique et mécanique de l'arbre sur pied ». Inutile de dire que des échanges fructueux sont sortis de cette visite et que ces deux activités ont été fort appréciées des étudiants ainsi que des membres du corps professoral de l’Université.

Pour en savoir plus sur les activités de recherche du LERMaB : http://www.engref.fr/LaboLermab.htm

retour à la liste des nouvelles

Dernières nouvelles:

17 mars 2017:
Moins de financement pour la recherche dans le secteur forestier


14 mars 2017:
Création du Laboratoire de recherche sur les enjeux relatifs aux femmes autochtones - Akwatisiw


14 mars 2017:
Des subventions importantes pour faire face à la problématique de surplus de copeaux de bois au Canada