Le 21 Juillet 2017  

? cherchez :  

 

 facebook
Panopto Youtube

Le 19 avril dernier, les Midis de la foresterie ont accueilli M. Stéphane Chalifoux, coordonnateur du programme de recherche sur les applications scientifiques opérationnelles de RADARSAT-2 à l’Agence spatiale canadienne. M. Chalifoux, spécialiste en télédétection, est venu nous parler des caractéristiques et fonctionnalités de ce satellite canadien très performant, mais aussi de son prédécesseur, RADARSAT-1.

RADARSAT-2 fut lancé depuis le Kazakhstan en 2007, alors que RADARSAT-1, toujours utilisé aujourd’hui, fut mis en opération en 1995. Ces deux satellites possèdent la capacité de capter des images dans l’obscurité grâce à un capteur actif qui émet une pulsation et enregistre le signal rétrodiffusé. Trois facteurs affectent la rétrodiffusion du signal, soit l’humidité et la rugosité des sols, ainsi que la topographie.

Les satellites RADARSAT tournent en orbite à environ 800 km de la surface terrestre, dans l’axe qui sépare le jour et la nuit, de façon à toujours avoir un panneau solaire exposé à la lumière. Malgré la grande distance qui sépare les satellites de la surface terrestre, ceux-ci peuvent prendre des images très précises. Par exemple, RADARSAT-2 peut capter des images couleur à une résolution spatiale d’un mètre par pixel. Selon M. Chalifoux, RADARSAT-2 est un satellite radar des plus performant disponible aujourd’hui.

La priorité du Gouvernement du Canada est d'assurer les utilisateurs qu’ils auront toujours accès aux données fournies par RADARSAT-2. Le programme SOAR permet d’accéder aux données RADARSAT-2 dans le cadre d’essais et de travaux de recherche, pour les usagers externes au gouvernement fédéral.

image RADARSAT-2
Feu repéré grâce à RADARSAT-2. Crédit Service canadien des forêt. Données et Produits RADARSAT-2 © MacDonald Dettwiler and Associates Ltd. 2010 – Tous droits réservés. RADARSAT est une marque officielle de l'Agence spatiale canadienne.

Plusieurs applications sont possibles avec RADARSAT-2. En foresterie, RADARSAT-2 constitue une amélioration par rapport à son prédécesseur pour le suivi des coupes et des cicatrices de feux. Les images RADARSAT-2 sont également utiles pour cartographier les peuplements et la biomasse forestière, de même que dans le cadre d’études sur la paludification et la défoliation. En agriculture, RADARSAT-2 recèle des caractéristiques qui améliorent les capacités d’identification des types de cultures et de détermination de leurs conditions, par rapport à RADARSAT-1. Cette technologie s’avère également très utile pour estimer le rendement de la récolte. En hydrologie, RADARSAT2 est utilisé pour la surveillance de la neige, des inondations, ainsi que pour établir la position et le déplacement des glaces, dont les icebergs. Il y a également des applications possibles dans les domaines de la navigation, de l’océanographie, de la géologie, de la surveillance des milieux humides, et bien entendu, de la cartographie.

Télécharger le résumé

Ainsi, les domaines d’application de la technologie embarquée dans les satellites RADARSAT sont multiples. L’avenir de RADARSAT-2 se concrétisera par le lancement d’une constellation RCM (RADARSAT Constellation Mission) de trois satellites, en 2014 et 2015. Ces mises en orbites assureront la pérennité des services rendus disponibles par la technologie de RADARSAT-2.

Jean Lapointe, étudiant à la Maîtrise en biologie, UQAT

Rediffusion

Votre horaire ne vous permet pas d'assister à une conférence des Midis de la foresterie! Soyez sans crainte les conférences sont maintenant enregistrées. Celles-ci seront disponibles deux semaines suivant la conférence.

Voici l'adresse du site où les conférences seront hébergées : http://198.168.45.6/
Vous choisissez « UQAT » et ensuite « Midi-foresterie ».

retour à la liste des nouvelles