Le 24 Mars 2017  

? cherchez :  

À surveiller prochainement...

27 mars 2017
à 12h15

Axe écologie:
Charles Perrier


28 mars 2017
à 13h30

soutenance thèse:
Isabelle Laforest-Lapointe


29 mars 2017
à 12h15

Axe écologie:
John Chetelat


29 mars 2017
à 9h00

synthèse environnementale:
Evrard Kouadio


 facebook
Panopto Youtube

Midi-foresterie

Le 13 mars 2012, la Chaire CRSNG-UQAT-UQAM en Aménagement Forestier Durable a reçu M. Martin Claude Yemele dans le cadre des conférences des midis de la foresterie. Monsieur Martin Claude, ingénieur forestier et titulaire d'une maîtrise en Sciences (M.Sc.) en foresterie internationale et d'un doctorat en sciences du bois (Ph.D.), travaille au sein de l'équipe de la Direction du développement de l'industrie des produits forestiers (DDIPF) au Ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) en qualité d'agent de développement industriel. Monsieur Martin Claude a une expérience d'une dizaine d'année en tant qu'enseignant et coordonnateur de la filière industrie du bois au lycée technique de Sangmelima, Cameroun. À titre de son poste actuel au MRNF, il est en charge du secteur de l'industrie de panneaux et de produits composites, ainsi que de la stratégie d'utilisation du bois pour la construction. Il est ainsi venu nous faire une présentation dont le thème portait sur « Situations et opportunités de l'industrie de panneaux et de produits composites à base de bois ». Au cours de son exposé, monsieur Martin Claude a abordé la situation actuelle de l'industrie québécoise des panneaux composites à base de bois en mettant l'accent sur les difficultés, les opportunités et les tendances des industries de panneaux aussi bien que sur les divers produits existants dans le marché et les stratégies pour remettre le secteur de la profonde crise qu'il connait depuis quelques années.

Panier des produits de l'industrie de composites à base de bois

Avant de parler sur l'industrie de panneaux et composites à base de bois propement dite, il est important de faire un rappel de la diversité de produits constituant cette filière. De nos jours, il y a une vaste gamme de produits qui sont manufacturés par les industries de composites à base de bois, à savoir :

  1. Bois d'ingénierie : LVL (bois de placage stratifié), GLL (bois lamellé-collé), poutrelles en « I », PSL (Parallam), OSL (Timberstrand), poutres ajourées, CLT et CLT/LVL;
  2. Panneaux moulés : bois plastique et MDF (moulures, battants, portes);
  3. Panneaux aglomérés
    1. Panneaux de fibres feutrés : panneaux de fibres isolants et panneaux de fibres densifiés
    2. Panneaux de particules : panneaux de particules PP, panneaux gaufrés, panneaux OSB ou PLO, panneaux MDF et HDF
  4. Panneaux bois-ciment : bois-ciment (Portland) et bois-gypse;
  5. Autres types de panneaux : contreplaqués résineux, contreplaqué feuillus, bois-placages, PP-placage, MDF-placages et autres panneaux sandwich;

Chacun de ces produits possède des caractéristiques physico-mécaniques et usages spécifiques. De manière générale, les panneaux et les composites à base de bois sont destinés essentiellement pour la construction résidentielle et commerciale, la conception de meubles et la décoration. Ils peuvent être appliqués tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, à condition que les panneaux reçoivent des adjuvants pour qu'ils soient résistants à l'humidité, au feu, à la pourriture et/ou aux cycles de gél-dégel. D'autres traitements de finition peuvent être envisagés à fin d'ajouter de la valeur aux produits, tels que des couches imitant le vrai bois, des surfaces antidérapantes, des cadres etc.

Panorama de l'industrie de panneaux et de produits composites à base de bois

Depuis fin 2004-début 2005, l'industrie de panneaux de bois connaît une profonde crise économique qui s'est avérée avoir de forts impacts sur le secteur industriel de la filière bois. En effet, à partir de cette période, on a connu un faible niveau de la construction et mise en chantier (surtout aux É-U), une baisse de la demande ainsi que des prix de panneaux et de produits composites à base de bois, une hausse du taux de chômage et une forte dépendance du marché américain. Cependant, à partir de 2009, les données montrent une timide réprise économique, où le secteur commence a montre des signes de récupérations. La figure 1 illustre la mise en chantier résidentiel et consommation de panneaux OSB en Amérique du Nord.

Figure 1
Figure 1 : Mises en chantier résidentiel et consommation de panneaux OSB en Amérique du Nord (source : MRNF-DDIPF et RISI Inc., décembre 2011).

Tendances et opportunités

  • Matière première

La réduction de la possibilité forestière et la crise dans l'industrie du sciage associées à une forte concurrence avec la filière énergétique ont affecté la quantité de sous-produits disponible pour la production de panneaux. Par conséquent, cette contrainte exercée sur l'aprovisionnement en matière première a poussé les industries de panneaux vers une adaptation et à la recherche des solutions alternatives, à savoir : établissement de partenaires d'affaires entre usines; élargissement du panier d'essences utilisées pour la production du OSB; exigence de contrat d'approvisionnement et d'aménagement forestier (CAAF) pour bois feuillus de qualité inférieure pour la production de panneaux de particules; pour la production de panneaux de particules, MDF, HDF et panneaux isolants, procurer l'utilisation de la biomasse forestière, du bois de déconstruction, d'autres fibres végétales (d'origine agricole, etc) et remplacer les usines à chaudières à sciures par celles à écorces.

  • Usines et production

À l'égard des tendances des usines et de la production, on observe une baisse générale de a production de panneaux agglomérés en Amérique du Nord face à une faible demande et le Québec au premier rang en valeur ajoutée en Amérique du Nord et au deuxième rang en capacité de production de PP, MDF et HDF. On note que le OSB est d'avantage répandu en Amérique du Nord, où le Québec possède des usines de taille moyenne (flexibilité et agilité face à la crise) et les plus grosses usines de panneaux de particules. Par contre, des constructions récentes et des projets d'usines de MDF sont présents en Amérique du Sud, Russie et Chine. Les usines ont aussi cherché des mesures afin d'améliorer le rendement de la production, tels que l'optimisation du séchage à travers d'un suivi en continu de la teneur en humidité à l'entrée du séchoir, réduction de la demande d'énergie, développement de méthodes de contrôles et réduction du taux de rejets, temps de passage et hétérogénéité des panneaux (densité, épaisseur).

  • Marchés et produits

En ce qui concerne les marché et produits de l'industrie de panneaux, on observe de plus en plus une recherche vers les produits verts (moins d'émission de formaldéhyde et d'avantage d'adhésifs plus verts) ayant des attibuts comme la résistance au feu, à l'eau, aux termites et un faible bilan énergétique (consommation d'énergie plus faible que l'acier et le béton). On note également une maximisation et diversification des marchés existants basé sur le développement de composants ou système de panneaux pour l'industrie de la construction et de l'ameublement, valorisation de co-produits (écorces) et développement de bio-matériaux (bio-composites). La figure 2 illustre la diversité des produits et services au solution de construction.

Figure 1
Figure 2. Pyramide des produits et services: des produits de bois au solutions de construction (Source : FPInnovations)

Concernant les opportunités dans les marchés éxistants, une vaste gamme de composites à base de bois ont été conçus afin d'augmenter la diversité de produits et donc promouvoir une ample utilisation. Parmi les nouvelles tendances, on peut citer les meubles rembourrés (faits avec du OSB à l'intérieur), le coffrage, les planchers, les panneaux muraux et composant en panneaux préfabriqués, les panneaux isolants, les revêtements extérieurs pour la construction résidentielle et non-résidentielle, les isolants thermiques (panneaux ignifuges) et acoustiques (panneaux insonorisants), les panneaux sandwich et les panneaux légers et les panneaux bois-ciment et bois-gypse, les panneaux bois-plastique. Dans le cadre de produits de bois d'ingénierie, on a les LVL-croisés, les panneaux lamellé-croisés (CLT), les OSB croisés et les panneaux massifs hybrides LVL-CLT. Récemment, un nouveau produit appelé Woodforce est apparu dans le marché, il s'agit des dés de fibres de bois pour le renfort et substituant de fibres de verre dans composites bois-plastiques.

À l'égard de la valorisation de co-produits, on peut citer les panneaux d'écorce, les composés phénoliques dérivés de l'écorce et les adhésifs à base de lignine. Ces alternatives étant une façon d'en profiter et de mettre de la valeur ajoutée aux co-produits afin de réduire la production de résidus et de diversifier encore plus le panier de produits de l'industrie de panneaux.

Comme conclusion de son exposé, monsieur Martin Claude nous a pointé de potentiels cibles d'action afin de remettre l'industrie de panneaux de la crise qu'elle connaît depuis quelques années, tels que la diversification de la matière-première, l'intégration de nouveaux procédés dans les opérations existantes, la diversification des produits (produits hybrides) ainsi que des marchés, la conception et mise en place des systèmes, des solutions plutôt que des produits, la maximisation de la valeur de l'ensemble des produits générés et l'identification de nouveaux débouchés pour les co-produits.

Télécharger le résumé

Télécharger la présentation

Résumé de la présentation : Diego dos Santos, étudiant en Sciences de l'environnement, UQAT.

Rediffusion

Votre horaire ne vous permet pas d'assister à une conférence des Midis de la foresterie! Soyez sans crainte les conférences sont maintenant enregistrées. Celles-ci seront disponibles deux semaines suivant la conférence.

Voici l'adresse du site où les conférences seront hébergées : http://198.168.45.6/
Vous choisissez « UQAT » et ensuite « Midi-foresterie »

retour à la liste des nouvelles

Dernières nouvelles:

17 mars 2017:
Moins de financement pour la recherche dans le secteur forestier


14 mars 2017:
Création du Laboratoire de recherche sur les enjeux relatifs aux femmes autochtones - Akwatisiw


14 mars 2017:
Des subventions importantes pour faire face à la problématique de surplus de copeaux de bois au Canada