Le 26 Avril 2017  

? cherchez :  

À surveiller prochainement...

26 avr. 2017
à 12h15

Axe écologie:
Arnaud Béchet


 facebook
Panopto Youtube

Changements climatiques

Le 27 Novembre 2012, la Chaire CRSNG-UQAT-UQAM en Aménagement Forestier Durable a reçu Mme Catherine Périé dans le cadre des conférences des midis de la foresterie. Madame Périé travaille au sein de la direction de la recherche forestière du Ministère des ressources naturelles et de la faune, avec un domaine d'expertise portant sur les impacts des changements climatiques sur les forêts du Québec. Lors de cette conférence, intitulée « Face aux changements climatiques : quel avenir pour les arbres de l'Abitibi? », Mme Perier nous a présenté les résultats récent portant sur le devenir des espèces végétale en Abitibi-Témiscamingue.

Les changements climatiques, événements naturels ou d'origine humaine ?

Il est bien important de discerner la météo, qui a une valeur instantanée et locale, du climat, qui lui a une valeur régionale, voir continentale et qui concerne des valeurs moyennes sur environ 30 ans. Les changements climatiques sont des phénomènes naturels, dans le passé plusieurs changements climatiques ont eu lieu, avec des périodes glacière et des périodes plus chaudes. En revanche le changement climatique que l’on observe actuellement a un caractère exceptionnel car il intervient à une échelle beaucoup plus rapide que la normale. Cet effet est engendré par les activités humaines, comme les émissions de gaz à effet de serre, les émissions d’aérosols, et la modification de l’usage des terres. Pour le confirmer des chercheurs ont réalisé des modèles n’incluant pas les facteurs anthropiques, ils se sont rendu compte que ces modèles ne sont pas capable d’engendrer les données observés actuellement.  Pour mettre en évidence le réchauffement climatique, les chercheurs doivent prendre en compte un période de référence, et c’est en comparant le climat de cette période de référence au climat présent ou futur que l’on peut observer des anomalies climatiques.

Isothermes
Source : NASA (YouTube)

Par exemple la NASA utilise une période de référence de 1951 à 1980, on peut voir un petit vidéo illustrant le réchauffement climatique sur la période de 1880 à 2011 (http://youtu.be/EoOrtvYTKeE)


Au Québec

Isothermes par Travis Logan, Ouranos
Source : Travis Logan, Ouranos

Au Québec OURANOS (Consortium sur la climatologie régionale et l'adaptation aux changements climatiques) a pu observer grâce à des modèles de prévision pour la période 2071-2100 un déplacement de l'isotherme de 5°C et de -2.5 °C (lignes des températures annuelles moyennes) de 240 km et 650 km vers le nord respectivement. Le scénario pessimiste prévoit que les températures et les précipitations actuelle de Montréal se retrouve à la fin du 21ème siècle au lac St jean et en Abitibi-Témiscamingue.

Réaction des espèces face à ces changements climatiques

Chaque espèce végétale se rencontre dans des habitats particuliers, possédant des caractéristiques climatiques, édaphiques, et physico-chimiques particulières, c’est ce qu’on appelle une niche écologique.  Les changements climatiques vont venir modifier ces habitats en changeant les conditions d’humidité et de température. Les espèces végétales vont répondre différemment à ces changements en fonction de leur patrimoine génétique, elles peuvent s’adapter ou se déplacer. Si elles ne parviennent pas à réagir de la sorte, elles sont vouées à disparaître.

Evaluation de la vulnérabilité des forêts au Québec

La direction de la recherche forestière a pour objectif de prédire quel sera l’effet des changements climatiques sur les habitats des espèces arborescentes actuellement présentes au Québec et en périphérie. Pour réponde à cet objectif, les données climatiques (température, précipitation), topographiques (altitude, pente) et édaphiques (type et épaisseur des dépôts, régime hydrique) ont été récoltées à travers le Québec (jusqu'à la limite des cartes forestières) et l’est des Etats-Unis pour une période de référence de 1961 à 1990. Ces données ont été recoupées avec la présence ou l’absence de chaque espèce végétale, ce qui permet de connaitre leurs niches écologiques respectives. Par la suite les données climatiques sont modifiées suivant 7 scénarios climatiques différents, et les prédictions de distribution des espèces végétales ont été effectuées pour la période de 2071 à 2100.

Quel sont les prédictions pour l'Abitibi-Témiscamingue ?

D’après l’étude effectuée par Mme Périé et ses collaborateurs, il pourrait y avoir potentiellement 29 nouvelles espèces provenant du sud, dont 8 d’entre elles pourraient devenir communes (l’Erable noir, l’Aulne glutineux, le Chêne bicolore, le Chêne à gros fruits, le Cerisier tardif, l’Orme liège, le Bouleau gris et le Noyer cendré). Mais il faut faire attention, les caractéristiques biotiques ne sont pas prises en considération, l’habitat peut être favorable, mais les espèces déjà présentes peuvent entrer en compétition et empêcher leur installation. Sur les 27 espèces déjà présentes en Abitibi-Temiscamingue, 4 espèces auraient une perte de territoire importante (le Pin gris, l’Epinette noire le Sapin baumier et le Bouleau à papier) et 2 auraient un risque de dépérissement sur l’ensemble du territoire (l’Epinette blanche, et le Mélèze laricin). En revanche 7 espèces seraient avantagées par un gain d’habitat favorable (le Chêne rouge, l’Erable à sucre, le Hêtre à grande feuille, le Frêne blanc, l’Ostryer de virginie, le Tilleul d’Amérique et l’Orme d’Amérique)

Les résultats de cette étude représentent les connaissances actuelles, et en aucun cas ne peuvent être des certitudes car les composantes biotiques ne sont pas prise en compte, mais le réchauffement climatique modifie les habitats au niveau planétaire. Les changements climatiques vont représenter un défi pour l’aménagement forestier durable en raison de leurs effets potentiels sur les rôles et les fonctions des écosystèmes.

Télécharger le résumé

Résumé de la présentation :
Mathilde Chomel, étudiante à la maîtrise en biologie UQAT

Rediffusion

Votre horaire ne vous permet pas d'assister à une conférence des Midis de la foresterie! Soyez sans crainte les conférences sont maintenant enregistrées. Celles-ci seront disponibles deux semaines suivant la conférence.

Voici l'adresse du site où les conférences seront hébergées : http://198.168.45.6/
Vous choisissez « UQAT » et ensuite « Midi-foresterie ».

retour à la liste des nouvelles

Dernières nouvelles:

5 avr. 2017:
Top 10 mondial en foresterie, L'UQAM se classe au sixième rang pour la qualité de ses recherches.