Le 24 Mars 2019  

? cherchez :  

À surveiller prochainement...

26 mars 2019
à 12h00

midi-foresterie:
Jean-Michel Beaudoin


27 mars 2019
à 12h15

Axe écologie:
Brett Baker


 facebook
Panopto Youtube

Marouan Rejeb

Marouan Rejeb
Marouan Rejeb en studio
Crédits photos: Sophie Laliberté, IRF

Le 17 juillet dernier, dans le cadre de la chronique forêt sur les ondes de Radio-Canada, Marouan Rejeb, étudiant au doctorat en sciences de l’environnement, est venu nous parler de ses travaux sur les bois-polymères pour la chronique intitulée “Les biomatériaux, milles et unes nuances de bois”.

Plusieurs travaux à l’IRF portent sur le développement de biomatériaux qui proviennent du bois, et qui représentent une avenue intéressante pour valoriser au maximum les ressources ligneuses: extraction des huiles essentielles, fabrication d’isolants, production de biocarburant, utilisation dans des produits pharmaceutiques, transformation en biocarburants, etc. Il s’agit de produits innovants, issus de la transformation du bois, qui permettent de développer de nouveaux usages, autres que les usages traditionnels comme le bois d’oeuvre et les pâtes et papier. La matière ligneuse étant une ressource renouvelable, dont l’exploitation émet beaucoup moins de gaz à effet de serre que le ciment, les hydrocarbures (dont sont issus la majorité des plastiques), etc.

test de résistance

test de résistance

Photos du projet. Crédits photos: Marouan Rejeb, IRF

Marouan Rejeb est venu présenter ses travaux sur les bois-polymères, qui sont des assemblages de bois et de plastiques qui tirent profit des propriétés de l’un et de l’autre. Les travaux de Marouan s’attardent principalement aux fibres papetières, afin de leur trouver de nouveaux usages dans un marché en plein changement, où la demande en papier est en constante diminution. Il cherche à utiliser ces fibres pour en faire des emballages qui seront à la fois résistants à la déformation et résistants à l’eau. De plus, Marouan utilise des plastiques biosourcés, c’est-à-dire qui ne proviennent pas d’hydrocarbures, pour ses mélanges.

D’autres travaux de recherche à l’IRF sur les biomatériaux explorent également des avenues pour recycler, transformer et valoriser les résidus de bois, des “déchets” qui pourraient avoir un grand potentiel.

Réécoutez la chronique en audiofil: https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/region-zero-8

Pour en savoir plus sur Marouan Rejeb

retour à la liste des nouvelles

Dernières nouvelles:

28 févr. 2019:
La Forêt d'enseignement et de recherche du lac Duparquet voit sa certification FSC® renouvelée