Résumé - CAFD


La coupe de succession et la coupe avec protectiondes petites tiges marchandes se rapprochent-elles des perturbations naturelles partielles ?

Benoît Gendreau-Berthiaume, Daniel Kneeshaw, Brian Harvey.

L’objectif de cette recherche, réalisée en forêt mélangée au Témiscamingue, était de comparer une forêt dynami-sée par des perturbations naturelles partielles avec deux types de coupe partielle : une coupe de succession (CS) et une coupe avec protection des petites tiges marchandes (CPPTM). Les aspects suivants étaient étudiés : 1) la diversité structurelle des peuplements résiduels; 2) la croissance des arbres résiduels; 3) la composition de la régénération et 4) la croissance des gaules de sapin baumier. Les résultats démontrent que la CS et la CPPTM maintiennent une diversité structurelle et une densité d’espèces tolérantes à l’ombre semblables à celles que nous avons mesurées en forêt naturelle partiellement perturbée. À la suite de la CS et de la CPPTM, les es-pèces étudiées, à l’exception de l’épinette noire, avaient un accroissement radial important, et même supérieur à celui mesuré en forêt naturelle. En conclusion, les deux traitements sylvicoles évalués présentent un intérêt po-tentiel pour l’industrie forestière, car ces deux coupes permettent de maintenir une diversité structurelle et une composition en espèces qui équivalent à celles de la forêt dynamisée par des perturbations naturelles partielles.