Résumé - CAFD


Forest succession rate and pathways on different surface deposit types in the boreal forest of northwestern Quebec.

Annie Belleau, Alain Leduc, Nicolas Lecomte, Yves Bergeron.

La ceinture d’argile québéco-ontarienne est susceptible à l’entourbement. Dans cette région, on s’attend à ce que les peuplements convergent vers des peuplements d’épinettes noires (Picea mariana) ouverts et peu productifs peu importe leur composition initiale. Cependant, des études sur l’Holocène et l’historique de la déglaciation suggèrent que la susceptibilité à l’entourbement pourrait varier en fonction du dépôt de surface et qu’ainsi les peuplements pourraient présenter des caractéristiques de succession différentes selon le dépôt. À l’aide d’une base de données forestières spatio-temporelles, nous avons quantifié le taux et l’âge de transition des peuplements entre différents stades de succession pour différents dépôts de surface de la ceinture d’argile. Nos résultats suggèrent qu’une convergence totale vers des peuplements d’épinettes noires ouverts et moins productifs peut se produire, mais qu’elle peut s’étaler sur une très longue période (plus de 500 ans), surtout dans le cas des dépôts peu susceptibles à l’entourbement comme les dépôts grossiers. De plus, nos résultats suggèrent que dans le cas des successions qui débutent avec des peuplements d’épinettes noires ouverts et moins productifs, leur capacité à atteindre un état plus productif est aussi liée au type de dépôt de surface. Sur la base des âges préférentiels de transition, des taux de transition et des types de peuplements impliqués dans la succession, nous suggérons un gradient croissant de susceptibilité à l’entourbement allant des dépôts grossiers aux dépôts fins argileux, et enfin, aux dépôts fins ayant subi une réavancée des glaces lors de la dernière grande déglaciation. Dans un contexte d’aménagement forestier, une bonne gestion de la couche organique du sol en fonction de la susceptibilité du dépôt à l’entourbement pourrait assurer le retour de peuplements productifs.