Résumé - CAFD


Gap dynamics and replacement patterns in gaps of the northeastern boreal forest of Quebec.

Anh thu Pham, Louis De Grandpré, Sylvie Gauthier, Yves Bergeron.

The northeastern boreal forest of Quebec is characterized by a humid climate. Consequently, fires are less frequent and small-scale disturbances play an important role in forest dynamics. Natural mortality and nonfire disturbances such as insect outbreaks and windthrow lead to gap-driven processes. Changes in structure and species composition can result from gap dynamics. The objectives of this study were to characterize gaps and examine patterns of species replacement in gaps in old conifer stands. Line intersect sampling was used to sample stands dominated by balsam fir (Abies balsamea (L.) Mill.) and (or) black spruce (Picea mariana (Mill.) BSP). Results show that 54% of the forest was in expanded gaps and that canopy gaps are relatively small, since 87% of them were smaller than 100 m2. The majority (94%) of the openings were caused by the mortality of less than 10 gap makers. Replacement probabilities show self-replacement of A. balsamea in Abies stands and of P. mariana in Picea stands. However, in Abies-Picea stands, there seems to be a reciprocal replacement of the two species. These results provide knowledge of the disturbance dynamics of the region as a basis for development of silvicultural practices that preserve the structural components of older forest stands.

La forêt boréale du Nord-Est du Québec est caractérisée par un climat humide, de sorte que les feux y sont moins fréquents. La dynamique forestière est alors contrôlée par des perturbations secondaires (vent et insectes) ainsi que par la mortalité naturelle des arbres engendrant ainsi une dynamique de trouées. Des changements dans la structure et la composition des peuplements peuvent alors survenir. Les objectifs de la présente étude sont d'examiner les caractéristiques des trouées ainsi que les patrons de remplacement des espèces à l'intérieur des trouées de vieux peuplements résineux. Des transects ont été établis dans des peuplements de sapin baumier (Abies balsamea (L.) Mill.) ou d'épinette noire (Picea mariana (Mill.) BSP). La proportion de peuplements qui se présentent sous forme de trouée étendue atteint 54 % et 87 % des trouées de canopée ont une taille inférieure à 100 m2. La majorité (94 %) des ouvertures est créée par la mortalité de moins de 10 individus. Les probabilités de remplacement indiquent qu'A. balsamea et P. mariana se succèdent à eux-mêmes dans les peuplements d'A. balsamea et de P. mariana respectivement mais qu'il y a un remplacement réciproque de ces espèces dans les peuplements d'Abies–Picea. Une meilleure compréhension de la dynamique naturelle permettra de développer des pratiques sylvicoles qui préserveront la structure des vieux peuplements.©2004 NRC Canada