Résumé - CAFD


Previous growing season climate controls the occurrence of black spruce growth anomalies in boreal forests of Eastern Canada.

Clémentine Ols, Annika Hofgaard, Yves Bergeron, Igor Drobyshev.

Nous avons étudié l’origine climatique des anomalies de croissance des forêts boréales en analysant 895 séries de croissance d’épinette noire (Picea mariana (Mill.) B.S.P.) provenant de 46 sites xériques repartis le long de trois transects latitudinaux dans l’Est Canadien. Nous avons identifié les anomalies de croissance interannuelles (comparaison à l’année précédente) et multi-décennales (comparaison à toutes les années) pour chaque site et transect de 1901 à 2001. Les anomalies de croissance apparaissent principalement à l’échelle du site mais rarement à de plus larges échelles géographiques. Les anomalies positives (interannuelles et multi-décennales) sont fortement associées à des températures basses et des précipitations fortes pendant la saison de croissance de l’année précédente. L’origine climatique des anomalies négatives (interannuelles et multi-décennales) est plus complexe et généralement associée à des anomalies climatiques de l’année en cours. Entre le début et la fin du XXe siècle, seules les anomalies multi-décennales négatives sont devenues plus fréquentes. Nos résultats révèlent l’importance du climat de la saison de croissance précédente dans l’apparition d’anomalies de croissance et suggèrent un lien positif entre le réchauffement climatique et l’augmentation de la fréquence des anomalies multi-décennales négatives. L’augmentation prévue des températures dans les prochaines décennies pourrait davantage accroitre la fréquence des anomalies.