Résumé - CAFD


Position of cones within cone clusters determines seed survival in black spruce during wild??re.

Tadeusz Bartek Splawinski, David M. Green, Sean T. Michaletz, Sylvie Gauthier, Daniel Houle, Yves Bergeron.

Il est récemment devenu clair que la densité de la régénération des espèces sérotineuses dans une zone brûlée diminue avec l’intensité locale du feu. On assume que cela se produit parce qu’une variation de l’intensité locale du feu entraîne une variation des flux de chaleur incidente et, ultimement, la nécrose des graines. Nous prétendons ici que cette même relation entre le flux de chaleur incidente et la nécrose des graines est importante à l’échelle de la cime des individus. À partir de l’étude de Picea mariana (Mill.) B.S.P. (épinette noire), nous montrons que la viabilité des graines après feu augmente avec la hauteur de la cime, la profondeur dans la cime et l’angle formé avec la direction du vent (le côté exposé au vent profitant d’une plus grande viabilité). Les trois effets correspondent à ce à quoi on s’attendrait étant donné les caractéristiques physiques des panaches flottants, les interactions des lignes de feu mobiles avec le sillage de l’écoulement autour de cylindres et le transfert de chaleur dans les corps poreux tels que la cime des arbres. Nous concluons en discutant des conséquences plus larges de la taille des grappes de cônes et des changements globaux sur la régénération des espèces sérotineuses. [Traduit par la Rédaction]