Résumé - CAFD


The adaptive capacity of forest management to changing fire regimes in the boreal forest of Quebec.

Héloïse Le Goff, Alain Leduc, Yves Bergeron, Micheal Flannigan.

Climate influences natural processes at multiple spatial and temporal scales. Consequently, climate change raises many challenges for sustainable forest management; among them, the integration of fire and forest management is increasingly discussed. We propose here an evaluation of the adaptive capacity of forest management under changing forest fire regimes under climate change in the boreal forest of Quebec. Adaptation begins by reinterpreting current practices dealing with climatically driven variability.Among them, fire suppression, and regeneration enhancement can contribute to coping with some impacts of climate change. However, there is an increasing need to develop more integrative and spatially explicit management strategies to decrease the vulnerability of forest management to changing fire risk. Some developing management strategies, such as fuel management or the triad approach (zoning system for conservation, intensive, and extensive forest management), present an interesting potential for integrating the fire risk in management plans.While fuel management and fire suppression are indicated for particularly severe fire regimes, protection against insects, and maintaining a shorter disturbance cycle using forest management represent the preferred adaptation options where the fire cycle is lengthening under climate change.

Le changement climatique pose de nombreux défis pour l’aménagement forestier durable car le climat influence les processus naturels à de multiples échelles spatiales et temporelles. Parmi ces enjeux, l’intégration du risque de feu à l’aménagement forestier est de plus en plus discutée.Nous proposons ici une évaluation de la capacité adaptative de l’aménagement forestier aux changements de régimes de feu sous l’influence du changement climatique en forêt boréale au Québec. L’adaptation commence par une réinterprétation de certaines pratiques forestières courantes qui traitent déjà de la variabilité climatique. Parmi elles, la suppression des feux et l’amélioration de la régénération peuvent contribuer à atténuer certains impacts du changement climatique. Cependant, il y a une demande grandissante pour des approches plus intégratives et spatialement explicites afin de diminuer la vulnérabilité de l’aménagement forestier face aux changements du risque de feu. Certaines stratégies en développement, comme l’aménagement du combustible et l’approche et de la triade (système de zones de conservation, d’aménagement intensif et extensif) présentent un potentiel intéressant pour intégrer le risque de feu à la planification forestière. Alors que l’aménagement du combustible et la suppression des feux sont indiqués pour les régimes de feu particulièrement sévères, la protection des forêts contre les insectes et le maintient d’un cycle de perturbation plus court par l’aménagement forestier sont des options d’adaptation privilégiées lorsque le cycle de feu s’allonge sous l’influence du changement climatique.