Le 22 Septembre 2020  

? cherchez :  

À surveiller prochainement...

22 sept. 2020
à 9h00

soutenance thèse:
Claudele Ghotsa Mekontchou


23 sept. 2020
à 12h15

Axe écologie:
Violaine Ponsin


25 sept. 2020
AFAT:
7e édition du Rendez-vous des ressources naturelles


 facebook
Panopto Youtube

Pierre Drapeau

Le Dr Pierre Drapeau est titulaire d'un baccalauréat (1979), d'une maîtrise (1982) et d'un doctorat (1993) en sciences biologiques à l'Université de Montréal. Il a défendu une thèse portant sur la structure des communautés d'oiseaux de la forêt feuillue du sud du Québec. De 1992 à 1994, il a occupé les fonctions de responsable scientifique au programme de gestion des écosystèmes de la division des parcs régionaux à la Communauté urbaine de Montréal. De 1994 à 1996, il a fait un stage postdoctoral au Groupe de recherche en écologie forestière interuniversitaire (GREFi) à l'Université du Québec à Montréal. Il a travaillé en collaboration avec les membres du GREFi sur la problématique des changements du couvert forestier en forêt boréale et de ses effets sur la diversité biologique en utilisant les oiseaux et les petits mammifères comme indicateurs. De 1996 à 1998, à titre de professeur associé au GREFi, il a coordonné divers projets. Il a également participé à la préparation de la demande de chaire industrielle en gestion durable des forêts qui a été octroyée conjointement à l'UQAM et à l'UQAT en 1998. Depuis la création de cette chaire, il est professeur sous octroi au Département des sciences biologiques de l'Université du Québec à Montréal. Depuis 2010 il co-dirige avec Louis Bernier le Centre d'Étude de la Forêt (CEF). Ses champs d'intérêt en recherche couvrent les domaines des relations faune – habitat, de l'effet de la structure des paysages sur la distribution de la faune et, dans une perspective appliquée, de l'intégration de la faune à l'aménagement des écosystèmes forestiers.

Autres sites à consulter :

Axes de Recherches

Relations "faune – habitat" en milieu forestier

Les conditions d'habitat comptent parmi les plus importants facteurs écologiques responsables de la distribution des communautés animales et des populations d'espèces dans les écosystèmes forestiers. Nos recherches visent à comprendre la distribution de la faune au sein des différents habitats constitutifs des mosaïques forestières en forêt boréale. Elles reposent sur l'étude des relations entre les caractéristiques locales des habitats (type de peuplement forestier, structure verticale et horizontale de la végétation, volume et densité des arbres morts) et la distribution des espèces, des groupes fonctionnels d'espèces et des communautés animales. Bien que les petits mammifères et les insectes ont été abordés dans divers projets rattachés à cet axe de recherche ce sont principalement les oiseaux forestiers qui y sont abordés. Les travaux sur le terrain se font dans des forêts qui sont sous l'influence d'un régime de perturbations naturelles (feux et épidémies d'insectes) de même que dans des forêts aménagées.

Effets de la structure des paysages sur la distribution de la faune

Cet axe de recherche est en continuité avec le premier. Il est, en effet, de plus en plus reconnu que l'utilisation des habitats par la faune ne repose pas uniquement sur des facteurs écologiques qui ont cours à des échelles locales. La composition et la configuration des habitats adjacents peuvent influencer la présence et l'abondance des espèces animales dans des conditions données d'habitat. À l'échelle des mosaïques forestières, l'évaluation des effets cumulatifs des perturbations naturelles et humaines sur la faune repose donc sur une prise en considération des composantes du paysage. Les paysages forestiers boréaux ont historiquement été modifiés sur de grands territoires par des perturbations naturelles comme les feux et les épidémies d'insectes. Toutefois au cours des dernières décennies, l'exploitation industrielle des ressources ligneuses est devenue dans plusieurs régions de la forêt boréale la perturbation dominante. Cette recherche vise à évaluer comment l'aménagement forestier se distingue des perturbations naturelles quant à la réponse de la faune aux changements de composition et de configuration des mosaïques forestières de la forêt boréale. Les travaux sur le terrain se font à la fois en zone de pessière à mousse ainsi qu'en forêt boréale mixte. Cette recherche est menée en collaboration avec les chercheurs du Réseau sur la Gestion Durable des Forêts (RGDF) qui regroupe des intervenants de diverses universités canadiennes.

lntégration de la faune à l'aménagement des écosystèmes forestiers

Traditionnellement, l'aménagement forestier a avant tout été centré sur une seule préoccupation, soit l'approvisionnement en bois. Les récents développements en matière d'aménagement durable des forêts, où l'ensemble des composantes et des usages des écosystèmes forestiers doivent être pris en considération, entraînent toutefois un changement significatif des pratiques forestières. Cet axe de recherche met l'accent sur l'intégration des connaissances acquises quant aux facteurs écologiques responsables de la distribution de la faune dans le processus d'aménagement du territoire forestier ainsi que de la planification des opérations forestières. En s'inspirant des principes et des valeurs exprimés par le Conseil canadien des ministres des forêts en matière de critères et indicateurs de l'aménagement durable des forêts, cet axe de recherche vise à développer des approches et des outils d'aménagement forestier durable qui seront applicables à l'échelle des territoires forestiers aménagés. Plus spécifiquement, nous visons à développer un outil d'évaluation écologique de la " diversité en espèces " dans les mosaïques forestières aménagées. Cet outil de gestion fait appel à la mise en commun de deux modules de connaissances : un module prévisionnel de la distribution de l'avifaune au sein des habitats forestiers, un module qui définit la diversité de la mosaïque forestière naturelle d'un territoire forestier. L'intégration de ces deux modules permettra de définir le portrait de la diversité en espèces de l'avifaune de la mosaïque forestière naturelle qui constitue la mosaïque de référence.

Courriel : drapeau.pierre[at]uqam.ca

Publications : (voir la liste complète)

  1. Pauline Suffice, Marianne Cheveau, Louis Imbeau, Marc Mazerolle, Hugo Asselin, Pierre Drapeau, 2020. Habitat, Climate, and Fisher and Marten Distributions. Journal of Wildlife Management 84(2):277-292 DOI:10.1002/jwmg.21795

    resume
  2. Pierre Drapeau, Alain Leduc, Benoit Jobin, Louis Imbeau, Mélanie Desrochers, 2019. Changements d’habitat et de répartition des oiseaux nicheurs d’un atlas à l’autre. Deuxième Atlas des oiseaux nicheurs du Québec méridional (M. Robert, M.-H. Hachey, D. Lepage at A.R. Couturier, dir). Regroupement QuébecOiseaux, Service canadien de la faune (Environnement et Changement climatique Canada) et Études d’Oiseaux Canada, Montréal, xxv + 694 p. 35-55

  3. Marie-Claude Prima, Thierry Duchesne, André Fortin, Louis-Paul Rivest, Pierre Drapeau, Martin-Hughes St-Laurent, Daniel Fortin, 2019. A landscape experiment of spatial network robustness and space-use reorganization following habitat fragmentation. Functional Ecology 33(9):1663-1673 DOI:10.1111/1365-2435.13380

  4. Alexandre Lafontaine, Pierre Drapeau, Daniel Fortin, Sylvie Gauthier, Yan Boulanger, Martin-Hughes St-Laurent, 2019. Exposure to historical burn rates shapes the response of boreal caribou to timber harvesting. Ecosphere 10(5):e02739 DOI:10.1002/ecs2.2739

    resume
  5. Judith Lecina-Diaz, Albert Alvarez, Adrians Regos, Pierre Drapeau, Alain Paquette, Christian Messier, Javier Retana, 2018. The positive carbon stocks–biodiversity relationship in forests: co-occurrence and drivers across five subclimates. Ecological applications 28(6):1481-1493 DOI:10.1002/eap.1749

    resume




Maîtrise
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Annick Antaya (d)





Gradué Doctorat
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Emilie Chavel (c) 2018

◊ Philippe Cadieux (d) 2016

◊ Alain Fréchette (c) 2013

◊ Saliha Zouaoui (c) 2010

◊ Marianne Cheveau (c) 2010

◊ Virginie-Arielle Angers (d) 2010

◊ Antoine Nappi (d) 2009

◊ Maxim Larrivée (c) 2008

◊ Michel St-Germain (c) 2007

◊ Vincent Carignan (d) 2006



Gradué Maîtrise
(d) = direction; (c) = co-direction

◊ Carine Côté-Germain (d) 2018

◊ Alexandre Fouillet (d) 2018

◊ Juliette Duranleau (d) 2018

◊ Morgane Labadie (c) 2017

◊ Jean-Martin Veilleux (c) 2016

◊ Nathalie Gendron (d) 2016

◊ Alexandre Lafontaine (c) 2016

◊ Antoine Plouffe Leboeuf (d) 2016

◊ Jonathan Gaudreau (c) 2016

◊ Delphine Favorel (d) 2016

◊ Anne Piuze-Paquet (d) 2016

◊ Chantal Cloutier (d) 2015

◊ Geneviève Potvin (d) 2015

◊ Pauline Priol (c) 2013

◊ Simon Bédard (d) 2013

◊ Nicolas Bergeron (d) 2012

◊ Dominique Fauteux (c) 2011

◊ Maxime Allard (d) 2011

◊ Tyler Rudolph (d) 2011

◊ Philippe Cadieux (d) 2011

◊ Ugo Ouelet-Lapointe (d) 2010

◊ Caroline Trudeau (c) 2010

◊ Anaïs Gasse (d) 2007

◊ Marie-André Vaillancourt (d) 2007

◊ Edith Leclerc (d) 2007

◊ Dominique Dufault (d) 2006

◊ Caroline Gagné (d) 2006

◊ Annie Webb (c) 2006

◊ Liliana Mascarua-Lopez (d) 2005

◊ Mireille Poulin (d) 2005

◊ Michel Leboeuf (d) 2004

◊ Marianne Cheveau (d) 2003

◊ Maxim Larrivée (c) 2003

◊ Héloise Rheault (d) 2003

◊ Michel St-Germain (d) 2003

◊ Daniel Brongo (d) 2002

◊ Geneviève Farley (d) 2002

◊ Antoine Nappi (d) 2000

◊ Julie Fortin (d) 1999

◊ Catherine Boudreault (c) 1997

◊ André Arsenault (d) 1990



Read in english

Retour à la page des membres