Le 23 Octobre 2020  

? cherchez :  

 

 facebook
Panopto Youtube

Sarah-Claude Lachance

Courriel : sarah-claude.lachance[at]uqat.ca et s_lachance[at]ducks.ca

Titre du projet : Développement d’une approche d’identification des milieux humides d’intérêt pour la conservation via une étude de cas en Abitibi-Témiscamingue.

Description :

PROBLÉMATIQUE : La planification de la conservation en amont de l’activité industrielle est de loin préférable, mais en pratique, elle est souvent retardée au profit du développement à court terme. Par exemple, la création de nouvelles aires protégées est souvent freinée par l’attribution existante de titres miniers.

BUT ET AIRE D’ÉTUDE : Notre but est de développer un outil de planification systématique de la conservation, par une approche fine, ciblant des milieux humides d’intérêt à une échelle régionale. Nous étudions l’impact des titres miniers dans l’atteinte de cibles de protection pour 11 types de milieux humides (MH) et 8 espèces de sauvagine (SAU) en Abitibi-Témiscamingue (65 000 km²). La superficie couverte par les titres miniers actifs est de 15% et elle grimpe à >58% en incluant les titres inactifs déjà explorés ou exploités par le passé.

MÉTHODOLOGIE : La région administrative a été divisée en unités de planification hexagonales de 4 km². Nous avons cartographié les milieux humides et les habitats d’eau profonde (correspondant à 31% du territoire) à partir de la carte écoforestière du 4e inventaire décennal. Nous avons modélisé la distribution et l’abondance potentielle de sauvagine (densité moyenne de 0,64 équivalents-couples nicheurs/km²) en se basant sur les données de suivi aérien des hautes-terres du Québec méridional du Service canadien de la faune. Nous avons comparé 3 types de réseaux de conservation (MH, SAU, MH+SAU) avec le logiciel Marxan en utilisant diverses cibles de protection (variant de 10% à 70%) et en intégrant/excluant la contrainte minière.

RÉSULTATS PRÉLIMINAIRES : L'abondance de sauvagine prédite sur les sites miniers étant généralement proportionnelle à leur superficie (25% sur les titres actifs et 59% sur les inactifs), les titres miniers ne semblent pas se situer dans des zones de forte concentration de sauvagine. Néanmoins, l'étendue actuelle des titres miniers commence à diminuer les opportunités de conservation au-delà d’une cible de protection de 30 à 50%.

APPLICATIONS : Nous visons à ce que nos résultats améliorent les actions posées pour la conservation des milieux humides et la sauvagine. Nous voulons intégrer les nouvelles connaissances écologiques d’un territoire dans un outil de planification systématique de la conservation permettant de guider les gestionnaires.

Directeur : Louis Imbeau

Co-Directeur : Marcel Darveau

Formation académique:

  • Maîtrise de recherche en Biologie, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (2015-...)
  • Baccalauréat en Biologie, Université Laval (2011-2014)

Publications : (voir la liste complète)

  1. Sarah-Claude Lachance, 2017. Développement d’une approche de planification systématique de la conservation des milieux humides et de la sauvagine : étude de cas en Abitibi-Témiscamingue. Mémoire de maîtrise en biologie, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. 123 p.

    resume












Read in english

Retour à la page des membres