Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

Hervé Bescond

herve.bescond@uqat.ca
Originaire de la ville de Plougonven en France, Hervé Bescond est inscrit au doctorat en sciences de l’environnement à l’UQAT sous la direction d’Yves Bergeron (UQAM-UQAT) en codirection avec Johanne Morasse (CTRI). Ses travaux portent sur la coupe partielle dans le cadre d’un aménagement écosystémique. Ses sites d’études font partie du réseau de coupes partielles de l’Abitibi-Témiscamingue.

Formation académique

Évaluation forestière de la coupe partielle comme traitement sylvicole dans la forêt boréale de la ceinture d'argile.

En pessière à mousses, la dynamique naturelle des forêts indique qu'un aménagement équienne avec pour principale pratique sylvicole la coupe totale, ne permet pas de maintenir l'ensemble de la composition et de la structure des peuplements des mosaïques forestières naturelles. Une alternative prometteuse consiste en un aménagement mixte (équienne et inéquienne) fondé sur une diversification des pratiques sylvicoles dans les territoires aménagés. Parmi ces pratiques, les coupes partielles sont vues comme des coupes de succession qui pourraient reconstituer la structure des peuplements surannés et anciens des mosaïques naturelles en forêt aménagée. Le projet vise à évaluer dans des dispositifs expérimentaux de coupes partielles (peuplements irréguliers d'épinettes noires purs ou mélangés) :

  • Évaluer en quoi cette pratique permet de recréer ou maintenir une structure des peuplements qui s'apparente à celle des peuplements surannés et anciens des mosaïques naturelles.
  • Évaluer l’impact de ce type de traitement sur l’accroissement des peuplements résiduels
  • évaluer les facteurs pouvant influencer le chablis dans les peuplements suite à la réalisation de coupe partielle
  • Évaluer l’impact de type de traitement sur la diversité de la strate de sous-bois.

Nicole J. Fenton, Louis Imbeau, Timothy Work, Jenna Jacobs, Hervé Bescond, Pierre Drapeau, Yves Bergeron. Lessons learned from 12 years of ecological research on partial cuts in black spruce forests of north-western Québec. 2013. For. Chron. 89(3):350-359 DOI : 10.5558/tfc2013-065  

Nicole J. Fenton, Yves Bergeron, Hervé Bescond. Impact des coupes partielles sur les communautés de sphaignes en pessière noire à mousses. 2013. Chaire industrielle CRSNG UQAT-UQAM-AFD. Note de recherche 17. 4 p.   

Nicole J. Fenton, Yves Bergeron, Hervé Bescond. Impact des coupes partielles sur la végétation de sous-bois en pessière noire à mousses. 2013. Chaire industrielle CRSNG UQAT-UQAM-AFD. Note de recherche 16. 4 p.   

Hervé Bescond, Nicole J. Fenton, Yves Bergeron. Partial harvests in the boreal forest: response of the understory vegetation five years after harvest. 2011. For. Chron. 87(1):86-98   

Nicole J. Fenton, Hervé Bescond, Louis Imbeau, Catherine Boudreault, Pierre Drapeau, Yves Bergeron. Évaluation sylvicole et écologique de la coupe partielle dans la forêt boréale de la ceinture d’argile. (Chap. 15). 2008. Aménagement écosystémique en forêt boréale. Presses de l’Université du Québec. 393-416  

Josée Noël, Hervé Bescond. Un réseau bien complet pour l’étude de la coupe partielle. 2006. Le Couvert Boréal (édition automne), pages 22-23.  

Hervé Bescond. L’aménagement inéquien en forêt boréale: que peut-on apprendre de la sylviculture des peuplements conifériens ailleurs qu’au Canada. 2004. Synthèse remis comme exigence partielle du programme de doctorat en science de l'environnement. 45 p.   

Hervé Bescond. Reconstitution de l'historique de l'exploitation forestière sur le territoire de la forêt d'enseignement et de recherche du Lac Duparquet au cours du 20ème siècle et influence sur l'évolution des peuplements forestiers. 2002. Mémoire de maîtrise en biologie, Université du Québec à Montréal. 77 p. + annexes.  

voir la liste complète

 Hervé Bescond Utilisation de la coupe partielle dans l’aménagement de la pessière noire à mousse: Résultats quinquennaux. (14 diapos.).
9e colloque de la Chaire AFD. Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Rouyn-Noranda, Québec. (2007-12-05)