Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

Benjamin Marquis

Projet de recherche

Réchauffement climatique, gels printaniers et gestion forestière à l'échelle locale et régionale.

Plusieurs espèces de conifères sont utilisé pour le reboisement de la forêt du nord-ouest québécois, toutefois, la croissance des conifères principalement l'épinette blanche est faible dans plusieurs plantations. Le projet vise à déterminer quels sont les facteurs environnementaux (climat, sol, interactions biotiques) qui limitent la croissance de ces espèces pour pouvoir mieux déterminer quelles espèces planter à quels endroits considérant ainsi les différentes pressions de l'environnement. Plus globalement, dans un contexte de réchauffement climatique, il advient impératif de comprendre non seulement l'effet du climat sur la croissance des conifères, mais aussi de considéré l'ampleur du réchauffement climatique sur des périodes de temps d'au moins 50-100 ans pour bien être en mesure de décider quelles espèces planter à quels endroits sachant que le climat variera au fil du temps.

Benjamin Marquis, Yves Bergeron, Daniel Houle, Martin Leduc, Sergio Rossi. Variability in frost occurrence under climate change and consequent risk of damage to trees of western Quebec, Canada 2022. Scientific Reports 12(1):7220
DOI : 10.1038/s41598-022-11105-y    

Benjamin Marquis, Yves Bergeron, Philippe Duval, Martin Simard. Les gelées printanières causent le retard de croissance des épinettes blanches établies sur la ceinture d’argile en Abitibi-Témiscamingue. 2021. Le progrès forestier Hiver
   

Benjamin Marquis, Yves Bergeron, Philippe Duval, Martin Simard. Optimiser le reboisement des friches agricoles en plantant la bonne espèce au bon endroit.  2021. Le Couvert Boréal Printemps
    

Yves Bergeron, Francine Tremblay, Benjamin Marquis, Martin Simard. Disentangling the effect of topography and microtopography on near‑ground growing‑season frosts at the boreal‑temperate forest ecotone (Québec, Canada) 2021. New Forests 52:1079-1098
DOI : 10.1007/s11056-021-09840-7    

Benjamin Marquis, Philippe Duval, Yves Bergeron, Nelson Thiffault, Francine Tremblay, Martin Simard. Height growth stagnation of planted spruce in boreal mixedwoods: Importance of landscape, microsite, and growing-season frosts. 2021. For. Ecol. Manage. 479:118533
DOI : 10.1016/j.foreco.2020.118533    

Benjamin Marquis. Impact des gelées printanières sur le développement des jeunes plantations d’épinettes blanches, noires et de Norvège à l’écotone de la forêt tempérée et boréale de l’ouest du Québec. 2020. Thèse de doctorat en sciences de l'Environnement, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. 280 p.
    

Benjamin Marquis, Yves Bergeron, Francine Tremblay, Martin Simard. Growing-season frost is a better predictor of tree growth than mean annual temperature in boreal mixedwood forest plantations. 2020. Global Change Biology 26: 6537-6554
DOI : 10.1111/gcb.15327    

Benjamin Marquis, Yves Bergeron, Francine Tremblay, Martin Simard. Probability of Spring Frosts, Not Growing Degree-Days, Drives Onset of Spruce Bud Burst in Plantations at the Boreal-Temperate Forest Ecotone. 2020. Frontiers in Plant Science 11:1031
DOI : 10.3389/fpls.2020.01031    

voir la liste complète

 Benjamin Marquis, Yves Bergeron, Martin SimardGel printanier, gestion forestière et réchauffement climatique : Étude sur l’épinette blanche, l’épinette noire et l’épinette de Norvège.
21e colloque de la Chaire AFD. Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Rouyn-Noranda, Québec. (2019-11-30)

 Benjamin Marquis Changements climatiques, évènements de gel printaniers, dommages aux arbres : Nouveaux résultats pour 26 espèces d’arbres de l’est du Canada et l’importance de considérer leurs adaptations locales.
Synthèse environnementale (2018-01-08)

 Benjamin Marquis Gel printanier, gestion forestière et réchauffement climatique : Étude sur l’épinette blanche, l’épinette noire et l’épinette de Norvège
projet thèse (2017-06-21)