Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

Marie-Eve Sigouin

marie-eve.sigouin@rayonieram.com

Originaire de Ville-Marie au Témiscamingue, Marie-Eve Sigouin habite Rouyn-Noranda depuis son plus jeune âge. Après des études techniques en foresterie, elle complète un baccalauréat en aménagement et environnement forestier à l’Université Laval. Par la suite, tout en œuvrant pour le Centre technologique des résidus industriels, elle poursuit sa formation aux cycles supérieurs et complète une maîtrise en biologie portant sur la populiculture, plus particulièrement sur les techniques de préparation de terrain, ainsi que sur la fréquence annuelle des entretiens de la végétation compétitrice.

Elle a été à l’emploi de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue à titre d’auxiliaire de recherche, elle a participé à un projet visant à développer un outil d’aide à la décision pour la régénération des forêts brûlées. Elle a également participé à l’organisation des activités de transfert technologique ainsi qu’à la production de documents de vulgarisation de la Chaire AFD.

En 2020, Marie-Eve a été nommée Ingénieure de l'année par l'OIFQ!

Évaluation du type de préparation de terrain et fréquence des entretiens mécaniques dans les plantations de peuplier hybride.

L’étude vise à vérifier si la préparation de terrain en buttes de même que l’enlèvement de la végétation compétitrice permettent d’augmenter significativement la croissance des peupliers hybrides en forêt boréale, dû, entre autre, à l’effet de réchauffement du sol. Trois plantations ont été établies en 2004 en Abitibi-Témiscamingue sur des sites agricole (1 site) et forestiers (2 sites) à une densité de 1000 plants par hectare. Deux traitements de préparation de terrain seront testés (avec button ou sans button), ainsi que 4 fréquences d’entretien de la végétation compétitrice (0, 1, 2 ou 3 entretiens par année), et ce sur deux clones de peuplier hybride : P. maximowiczii ´ P. balsamifera (915319) et P. euramericana ´ P. maximowiczii (916401). La hauteur, le diamètre, la surface foliaire ainsi que le taux de photosynthèse des arbres sont évalués et ce en fonction des types de traitement et en relation avec la température du sol, le recouvrement de la végétation compétitrice ainsi que la longueur de la saison de végétation pour les saisons 2004, 2005 et 2006. Les résultats sont attendus au cours de l’année 2007.

Annie DesRochers, Marie-Eve Sigouin. Effect of soil mounding and mechanical weed control on hybrid poplar early growth and vole damage. 2014. Ecoscience 21(3-4):278-285 DOI : 10.2980/21-(3-4)-3645  

Marie-Eve Sigouin. Évaluation du type de préparation de terrain et de la fréquence des entretiens mécaniques de la végétation compétitrice sur la croissance du peuplier hybride. 2008. Mémoire de maîtrise en biologie, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. 71 p.  

Marie-Eve Sigouin. Confor Nordique 2006. Une 20e édition qui se démarque. 2006. Le Couvert Boréal (édition printemps), page 22.  

Marie-Eve Sigouin, Stéphane Gaussiran. Croissance et productivité des plantations de peuplier hybride en Abitibi-Témiscamingue - Évaluation du type de préparation de terrain et fréquence des entretiens mécaniques. 2005. Fiche descriptive du dispositif expérimental. Tiré de Document de références. Réseau Ligniculture Québec, Québec.   

voir la liste complète

 1-02. Reconstitution de la forêt préindustrielle de l'Abitibi-Témiscamingue à partir des archives de l’arpentage primitif.

 2-09. Savoirs traditionnels sur l'habitat du caribou forestier.

 4-13. Traitements sylvicoles novateurs pour réussir l’aménagement durable de la forêt boréale : évaluation des impacts sur la biodiversité et sur l’avenir de la régénération.

 Marie-Eve Sigouin, Benoit Crôteau. Considération des savoirs autochtones dans l’aménagement de l'habitat du caribou forestier de la population Detour/Kesagami : une approche collaborative
Colloques du SCF-CFL (2021-02-25)