Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

Sarah Verguet Moniz

sarahverguetmoniz@hotmail.com
En quatre lignes. Franco-Portugaise : premiers 12 ans passés en France et les 12 suivants au Portugal. Fille de nature et de nature sportive. Ma passion, le vélo de montagne m’a un peu guidé dans mon choix d’études, la foresterie. Au Québec depuis 2011, j’ai développé un énorme amour envers cette belle province. Pour continuer la saga, j’envisage d’y passer les 12 prochaines années.

Évolution de la composition et de la structure des peuplements issus de feux et de coupe de la forêt boréale mixte du nord-ouest Québécois.

Les différences entre des peuplements coupés et brulés sont importantes peu après le passage de ces perturbations, autant au niveau de la structure comme de la composition. Cependant, peu d’études ont évaluées l’évolution de ces différences, en comparant la dynamique de la végétation plus de 15 ans après le passage de ces perturbations.

Qu’en est-il donc de ces différences quelques décennies après feu? Seront-elles aussi importantes qu’en début de succession? Et comment le passage de ces perturbations affecte l’influence des variables permanentes des sites?

En répondant à ces questions nous espérons être en mesure de savoir si, à l’échelle du peuplement, les coupes à blanc furent réellement une erreur boréale.

Aucune publication pour le moment!

 Sarah Verguet Moniz Différences et similitudes entre la structure et la composition des peuplements issus des feux de forêts et des coupes à blanc après 30 à 50 ans.
15e colloque de la Chaire AFD. Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Rouyn-Noranda, Québec. (2013-11-27)