Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

Marion Barbé

marion.barbe@uqat.ca
Marion est détentrice d'un baccalauréat en biologie de l'Université de Caen (France) et d'une maitrise en écologie tropicale de l'Université Paris Sud 11 (France). Elle a réalisé un doctorat à l'UQAT portant sur l'aménagement écosystémique et les bryophytes boréales. Elle oeuvre maintenant comme consultante en bryologie pour le MDDELCC, est professeure de botanique au Cégép, et professeure de statistiques à l'UQAT en plus de mener des recherches postdoctorales sur les bryophytes et les changements climatiques en partenariat avec le MFFP et l'UQAT.

Marion Barbé remporte la finale locale (2013) du concours « Votre soutenance en 180 secondes » de l’ACFAS.

En 2015, elle est récipiendaire du cône d'OR pour la meilleure présentation étudiante 2015 remis dans le cadre du colloque annuel de la Chaire AFD.

Rôle des îlots résiduel après feu dans la dynamique des communautés bryophytiques en pessière noire à mousses du Québec (Canada)

Ce travail vise une meilleure compréhension du rôle des îlots résiduels après feu dans la dynamique de la forêt après perturbation. Pour cela, nous avons choisi les bryophytes s.l. (hépatiques, anthocérotes et mousses s.s.), composantes élémentaires de la flore de la pessière noire à mousse de l’ouest du Québec. En effet, les bryophytes sont souvent délaissées face à leurs consœurs angiospermes alors qu’elles sont pourtant des espèces bioindicatrices de la qualité des écosystèmes et jouent des rôles clés dans son fonctionnement (e.g. cycle de l’eau, du carbone, habitat de macro-invertébrés…). Après échantillonnage, déterminations botaniques, expériences de transplantations et suivi de propagules, nous serons en mesure d’attester du rôle des îlots résiduels dans la dynamique des communautés bryophytiques (croissance, reproduction, dispersion et établissement). Nous pourrons mettre en évidence les caractéristiques des îlots permettant ces processus. Les conclusions émanant de ce travail serviront de guides de gestion sylvicole pour s’inspirer des patrons naturels de perturbation lors de l’exploitation. Nous souhaitons aussi parfaire les connaissances en bryologie qui reste un domaine encore relativement peu investigué ce qui rend ce travail d’autant plus captivant!

Nicole J. Fenton, Mathieu Bouchard, Marion Barbé. Examining boreal forest resilience to temperature variability using bryophytes: forest type matters. 2020. Ecosphere 11(8):e03232 DOI : 10.1002/ecs2.3232  

Osvaldo Valeria, Nicolas Mansuy, Carlos Cerrejon Lozano, Marion Barbé, Nicole J. Fenton. Predictive mapping of bryophyte richness patterns in boreal forests using species distribution models and remote sensing data. 2020. Ecological Indicator 119:106826 DOI : 10.1016/j.ecolind.2020.106826  

Marion Barbé, Jean Faubert, Louis Dubois, Martin Lavoie, Yves Bergeron, Nicole J. Fenton. Range Extensions of 35 Bryophyte Species in the Black Spruce– Feather Moss Forest of Western Quebec, Canada. 2018. Can. Field Nat. 131(3): 258-269 DOI : 10.22621/cfn.v131i3.1901  

Nicole J. Fenton, Marion Barbé, Richard Caners, Yves Bergeron. Interannual variation in bryophyte dispersal: linking bryophyte phenophases and weather conditions. 2017. Botany 95(12):1151-1169 DOI : 10.1139/cjb-2017-0054  

Yves Bergeron, Nicole J. Fenton, Marion Barbé. Boreal bryophyte response to natural fire edge creation. 2017. J. Veg. Sci. 28(5):915-927 DOI : 10.1111/jvs.12552  

Yves Bergeron, Nicole J. Fenton, Marion Barbé. Are post-fire residual forest patches refugia for boreal bryophyte species? Implications for ecosystem based management and conservation. 2017. Biodiversity and Conservation 26(4):943-965 DOI : 10.1007/s10531-016-1281-9  

Marion Barbé. Dynamique des communautés bryophytiques en pessière noire à mousses de l’ouest du Québec : rôles des îlots résiduels post-feu. 2016. Thèse de doctorat en sciences de l'Environnement, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. 293 p.   

Nicole J. Fenton, Marion Barbé, Emilie Chavel, Louis Imbeau, Marc Mazerolle, Pierre Drapeau, Yves Bergeron. Dispersal of bryophytes and ferns is facilitated by small mammals in the boreal forest. 2016. Ecoscience 23(3-4):67-76 DOI : 10.1080/11956860.2016.1235917  

Yves Bergeron, Nicole J. Fenton, Marion Barbé. So close and yet so far away: long-distance dispersal events govern bryophyte metacommunity reassembly. 2016. Journal of Ecology 104(6):1707-1719 DOI : 10.1111/1365-2745.12637  

voir la liste complète

 Marion Barbé Tout est une question de perspective: la résilience de la forêt boréale revisitée
Midi-foresterie (2018-02-27)