Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

Lise Jaton

Effet des variables topographiques sur la distribution des espèces de la forêt tempérée dans un contexte de changement climatique.

Le changement climatique, avec des modifications de la pluviométrie et des températures,  pourrait avoir des incidences sur la répartition, notamment latitudinale, la composition (diversité, associations des espèces végétales), la structure et la productivité des écosystèmes forestiers. Outre l’enjeu écologique, ce sont les secteurs économiques et sociaux, via l’industrie forestière, qui sont directement concernés par les modifications de la distribution et de la capacité de production des forêts tempérées.

Cette étude porte plus particulièrement sur les effets des variables topographiques comme par exemple l’altitude, la pente ou l’exposition et leurs relations avec les variables climatiques qui limitent la répartition latitudinale et altitudinale des espèces de la forêt tempérée à savoir le Bouleau jaune, l’Érable à sucre, le Hêtre et la Pruche du Canada. Cet objectif peut être subdivisé en plusieurs objectifs spécifiques :

  • Le premier objectif (Chapitre 1) porte sur l’identification des variables topographiques à partir d’un modèle de terrain à haute résolution, dans un gradient latitudinal de la forêt tempérée, pouvant expliquer les patrons de distribution des différentes espèces forestières (notamment le Bouleau jaune, l’Érable à sucre, le Hêtre et la Pruche du Canada).
  • Le deuxième objectif (Chapitre 2) concerne la réalisation d’un modèle mettant en relation la composition et distribution des écosystèmes forestiers avec les variables topographiques ainsi que des variables climatiques locales. Il s’agit d’évaluer le poids des facteurs locaux sur la répartition latitudinale de la végétation de la forêt tempérée.
  • Le troisième objectif (Chapitre 3) vise à prédire la distribution  potentielle des espèces (Chapitre 1) selon plusieurs scénarios de changement climatique toujours en prenant en compte le gradient latitudinal.

Les enjeux  de cette étude sont  de comprendre quels sont les facteurs prépondérants dans les évolutions de la structure, de la composition et de la répartition des forêts tempérées et dans quelle mesure ils impactent sur le développement (ou la régression) des espèces des forêts tempérées et ce à plusieurs échelles spatiales (individus, peuplement et paysage) et temporelles.