Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

Morgane Higelin

Réponse du sous-bois (vasculaire et invasculaire) de la forêt boréale aux perturbations naturelles et anthropiques : comparaison des approches par taxons et par traits fonctionnels.

Le projet vise à développer des traits fonctionnels indicateurs de perturbations. Les traits fonctionnels sont connus pour influencer les processus écologiques tels que la succession et la régénération des espèces forestières. Cependant, ils n’ont que très peu été étudiés en Amérique du Nord. Dans cette étude, ils vont être regardés le long d’un gradient de perturbation naturelle et anthropique afin de trouver des traits indicateurs qui viseraient à prédire la réponse de l’écosystème aux perturbations, comme la sévérité des coupes, et ainsi permettre de répondre de manière adéquate aux changements environnementaux. Les résultats obtenus seront aussi comparés aux systèmes d’évaluation de perturbation par les coupes qui existent déjà, mais qui ne prend en compte que l’aspect taxonomique, et ne permet pas de connaitre l’impact réel des perturbations sur le fonctionnement de l’écosystème.

 Morgane Higelin Traits fonctionnelles des plants du sous-bois après coupe et après feu.
18e colloque de la Chaire AFD. Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Rouyn-Noranda, Québec. (2016-12-01)