Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

09. Évaluation du mélèze laricin comme essence améliorante des conditions de croissance sur sols tourbeux.

Responsable

 Alain Leduc

Collaborateurs

 Nicolas Bélanger, Nicole J. Fenton, Nelson Thiffault, Yves Bergeron

Étudiants

 Samuel Roy Proulx, Carla Carolina do Nascimento Moraes, Andréane Garant

Problématique

La progression de l’aménagement forestier vers des régions de plus en plus nordiques soulève de nouveaux défis pour l’industrie forestière car les conditions de croissance qu’on y rencontre sont souvent différentes de celles observées plus au sud. La remise en production de ces peuplements après récolte apparaît problématique surtout sur sols organiques, une situation répandue dans les régions nordiques. Jusqu’à maintenant, on a eu recours essentiellement à l’épinette noire lors du reboisement même si sa croissance est souvent déficiente sur les sols organiques. On croit que, sous ces conditions, le recours au mélèze comme essence compagne, pourrait s’avérer une solution viable.

Objectifs

Dans ce projet, nous proposons de vérifier si la proximité de mélèzes favorise la croissance des épinettes en améliorant la qualité des sols tourbeux. Ce projet a pour objectif principal d’explorer les capacités améliorantes du mélèze sur les conditions de croissance habituellement observées sur les sols organiques. Le gain de productivité lié à la présence du mélèze pourrait uniquement découler de la plus grande capacité de croissance du mélèze en comparaison à celle de l’épinette noire. Il pourrait également provenir d’un effet améliorant de la qualité des sols organiques par le mélèze ou par une limitation des espèces concurrentes à l’épinette noire.

Méthodologie

À l'aide de cellules de compétition réparties le long d'un gradient de mixité, nous allons évaluer l'effet de la proximité du mélèze sur la croissance des épinettes noires. L'effet améliorant du mélèze sera également évalué sur la qualité des sols organiques via différentes mesures de l'activité microbienne et du niveau de décomposition des sols. Finalement, l'effet de la litière de mélèze sera évalué à l'aide d'une caractérisation des communautés des plantes vasculaires et des bryophytes du sous-bois.

Retombées escomptées

Une meilleure compréhension du rôle potentiellement améliorant du mélèze sur la productivité forestière sur sols organiques tourbeux apparaît primordiale pour l’industrie. La démonstration des capacités du mélèze à améliorer les conditions de croissance ouvrirait la voie à un recours plus soutenu de cette essence lors de la remise en production des sols organiques.

Applicabilité

Zone 10

Livrables

Une meilleure connaissance de la distance des interactions devrait permettre une prescription plus exacte de la densité et du mélange optimales pour des plantations épinette / mélèze. L’effet de la litière de mélèze sur le tapis de mousses et sphaigne devrait permettre de mieux prévoir les risques d’entourbement sur des sols vulnérables. On espère être à même d’améliorer les outils diagnostiques permettant d’identifier cette vulnérabilité à l’entourbement (ex. épaisseur critique (seuil) de la couche organique en lien avec le niveau de décomposition).

Avancement

En cours

Organismes subventionnaires

 MFFP, Coopérative, CRSNG-RDC

Financement annuel

8 000 $

Durée

2018-2023

Dernière mise à jour : 2020-12-01 11:51:50