Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

06. Mécanismes impliqués dans la reprise de croissance de l'épinette noire après traitements sylvicoles: prévision des délais de croissance.

Responsable

 Alain Leduc

Collaborateurs

 Daniel Kneeshaw, Yves Bergeron, David Paré, Maryse Marchand

Problématique

L’aménagement forestier mise sur la préservation de la régénération pré-établie afin d’assurer le retour d’une strate forestière productive. On assume habituellement que les petites tiges d’épinettes sauvegardées lors de la coupe répondront rapidement aux nouvelles conditions d’ensoleillement entraînées par le prélèvement des arbres. Or, dans certains cas, même si elles sont dégagées et font plus d’un mètre de hauteur, les jeunes épinettes demeurent en état de stagnation de croissance.

Objectifs

1) Estimer le délai de croissance de la régénération forestière pour la région Abitibi et identifier les variables du milieu qui permettent d’en établir la prévision; 2) Identifier les facteurs qui influencent la croissance de la régénération et, en corollaire, le déclanchement de la reprise de croissance de cette régénération et 3) Reconnaître les traits physiologiques et dendrométriques des jeunes tiges d'avenir.

Méthodologie

1) À l’aide d’une approche dendrochronologique, nous vérifierons l’hypothèse suivant laquelle la croissance après coupe se compare à celle du peuplement d'origine issu de feu et 2) À l’aide d’une approche expérimentale sur le terrain, nous isolerons l’influence du bilan thermique des sols de celle des pressions de compétition pour les ressources. L’approche consistera alors à éliminer la compétition auprès de jeunes plants et à modifier le bilan thermique du sol en y appliquant un isolant synthétique. 3) en récapitulant le patron de croissance chez des tiges fraichement libérées, nous rechercherons des indicateurs précoces de reprise de croissance.

Retombées escomptées

Le développement d’outils facilitant un diagnostic précoce de la qualité de croissance des strates en régénération représente une avancée considérable des normes d’inventaire. Les connaissances acquises permettront de mieux prévoir les délais de régénération sous diverses contraintes de productivité des stations et également de proposer des traitements sylvicoles appropriés.

Applicabilité

Forêt boréale du Québec et plus spécifiquement la portion sensible à l'entourbement.

Livrables

Une meilleure connaissance de la croissance des jeunes tiges d’EPN sous diverses conditions de site permettra le développement de standards de performance de croissance adaptés à chaque situation environnementale. Ceux-ci devraient permettre une redéfinition de la notion libre de croître de manière à ce qu’elle reflète davantage la croissance des tiges que leur taille.

Avancement

En phase finale

Organismes subventionnaires

 Chaire AFD Chaire AFD, FRQNT AC fonds forestier, Bourse BMP

Financement annuel

Financement terminé

Durée

2009-2013

Dernière mise à jour : 2014-03-14 09:50:14