Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

03. Utilisation de la fibre non conventionnelle pour la fabrication de panneaux de fibres.

Responsable

 Ahmed Koubaa

Collaborateurs

 Bernard Riedl, Mohini Sain, James Deng, Tony Zhang, Taled Mahmood, Anissa Akhtar

Étudiants

 Suying Xing, Adil Zerhouni, Joël Soucy, Rafik Zeghdani, R. Ahanda MBock, Karyn Vaucher, Hamid Nadji, Dalenda Ben Ammar

Problématique

L’industrie du bois fait face à plusieurs défis dont la réduction des possibilités forestières et l’augmentation des coûts d’approvisionnement. Elle doit chercher de nouvelles sources d’approvisionnement pour substituer en partie les fibres traditionnelles. De plus, les préoccupations environnementales représentent des motifs pour explorer le potentiel d’utilisation de nouvelles fibres. Toutefois, le changement des fibres a des effets sur la qualité des panneaux et les paramètres de transformation. Pour explorer le potentiel des fibres non conventionnelles, on doit examiner leurs impacts sur les propriétés et le potentiel d’application des produits finis.

Objectifs

1) Caractériser les propriétés physiques et chimiques des boues primaires (BP) et secondaires (BS) issues des 3 procédés papetiers afin de déterminer leurs potentiels comme matière première et comme adhésif pour la fabrication des panneaux MDF; 2) Développer des procédés de fabrication pour produire des panneaux MDF en utilisant les boues combinées aux fibres; 3) Déterminer les propriétés des panneaux pour évaluer leurs potentiels d’utilisation; 4) Mieux comprendre les phénomènes d’adhésion et de liaisons entre les boues et les fibres et 5) Étudier la rentabilité financière des solutions proposées.

Méthodologie

Les boues seront échantillonnées dans de grandes papetières et couvriront 3 procédés de mise en pâte. Les copeaux de bouleau blanc serviront à l’obtention de fibres. Les boues seront caractérisées en termes de morphologie, de composition chimique et de résistance de liaisons. Une unité pilote de défibrage thermomécanique sera utilisée pour le défibrage des boues et les copeaux qui seront par la suite séchées (H=8%). Les fibres feuillues seront combinées aux BP et aux BS et seront utilisées pour la fabrication de panneaux. Les propriétés physico-chimiques des panneaux obtenus seront caractérisées selon les normes en vigueur.

Retombées escomptées

Valorisation des résidus et des ressources sous-utilisées pour la production de produits à valeur ajoutée; Réduction des coûts de production des panneaux MDF; Une première étape vers la production d’un panneau MDF écologique; Améliorer la compétitivité des entreprises québécoises.

Applicabilité

Canada

Livrables

Adil Zerhouni. Caractérisation des propriétés physico-chimiques des boues issues des principaux procédés papetiers. 2010. Mémoire de maîtrise en ingénierie à l'Université du Québec à Chicoutimi. 109 p.   

Saffar et al. 2019. Waste Biomass Valorization 11: 6411-6427. Xing et al. 2013. Eur. J. Wood Prod. 71: 705–716; Migneault et al. 2011. Holzforschung 65: 403-409; Migneault et al. 2011. Wood Fiber Sci 43: 180-193; Migneault et al. 2010. Wood Fiber Sci 42:1-12; Saffar 2019 Mémoire de maîtrise UQAT; Xing 2013, thèse de doctorat, U. Laval.

Avancement

En phase finale

Organismes subventionnaires

 FRQNT, CRSNG, CTRI , FRQNT - BMP, MITACS

Financement annuel

Financement terminé

Durée

2007-2020

Dernière mise à jour : 2020-12-01 11:48:41