Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

99. Efficacité des outils d'aménagement forestier

Responsable

 Osvaldo Valeria

Collaborateurs

 Frédérick Raulier , Frédérick Doyon, Hugo Asselin, L. Brousseau, Louis Dumas, Vincent Nadeau, Annie Belleau

Étudiants

 Zacharie Moulin, Riheb Saadouni, Johann Brunelot

Problématique

La forêt boréale est le deuxième biome forestier le plus étendu au monde où sa dynamique est modelée par les conditions environnementales et les perturbations naturelles, tels les feux, les épidémies d’insectes et les maladies. En outre, l’aménagement forestier à travers ses multiples stratégies sylvicoles, est devenue une source de perturbation importante qui doit être prise en considération afin de maintenir l’intégrité des écosystèmes forestiers.

Objectifs

En sapinière à bouleau blanc, la révolution forestière est relativement longue, près de 60-70 ans. Cela signifie qu’il faille attendre longtemps avant de pouvoir vérifier l’estimation sur les temps réels de retour des volumes marchands après coupe. En faisant une actualisation et projection des données d’inventaire dans des peuplements ciblés comme disponibles à la récolte dans un avenir rapproché (moins de 15 ans) par Woodstock, il sera possible de vérifier cette estimation.

Méthodologie

Les modèles de prévision de la croissance sont des intrants clés dans le CPF. Une nouvelle génération de modèles de prévision a été mis à l disposition des aménagistes forestiers, notamment ARTEMIS-2009 et NATURA-2009, pour remplacer les anciens modèles de croissance conçus pour des peuplements purs et réguliers. ARTEMIS-2009 est un modèle de prévision basé sur une approche par tige individuelle. Il peut être utilisé d’une manière déterministe ou stochastique selon le modélisateur. NATURA-2009 est un modèle de prévision de la croissance à l’échelle du peuplement, élaboré par groupe d’essences à l’échelle du sous domaine bioclimatique (Poulin, 2013). Il permet de prédire l’évolution des caractéristiques dendrométriques liées au peuplement, tel le volume marchand, la surface terrière et le nombre de tiges marchandes au niveau des placettes.

Retombées escomptées

Les résultats de ce projet devraient nous permettre de savoir dans quelle mesures les écarts de croissance et de rendement des forêts aménagées influence le calcul des possibilités forestières. Par ailleurs, ils nous permettraient d’anticiper une baisse, ou non, des volumes disponibles dans un avenir rapproché et d’ajuster conséquemment nos stratégies d’aménagement dans une perspective d’amélioration continue de nos pratiques. Ce projet aurait également des retombés positifs sur la performance économique de l’industrie forestière.

Applicabilité

Forêt tempérée et boréale canadienne

Livrables

à venir

Avancement

en cours

Organismes subventionnaires

 MITACS, Norbord, FERLD

Financement annuel

15000

Durée

2021-2024

Dernière mise à jour : 2022-04-03 08:14:48