Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

01. Études des variations de la qualité du bois des essences de l’Est du Canada.

Responsable

 Ahmed Koubaa

Collaborateurs

 Hassine Bouafif, Cyriac-Serge Mvolo, Yves Bergeron, Francine Tremblay, Annie DesRochers, Suzanne Brais, Yves Fortin, Alain Cloutier, Roger E. Hernandez

Étudiants

 Besma Bouslimi, Azmul Huda

Problématique

L’intensification de l’aménagement forestier et l’amélioration génétique des arbres contribuent à augmenter la productivité forestière. Par l’identification des provenances, familles et clones avec des caractéristiques supérieures en termes de productivité et de résistance aux maladies, les travaux en amélioration génétique des arbres sont principalement orientés vers l’augmentation de la production ligneuse. De même, les pratiques d’aménagement forestier intensif visent d’accroître la productivité des territoires forestiers et des plantations. Cependant, très peu de recherches ont abordé les implications des stratégies d’aménagement forestier et des programmes d’amélioration génétique des arbres sur la qualité et la variation des propriétés du bois.

Objectifs

Évaluer l’effet des variations génétiques et des traitements sylvicoles sur la qualité du bois des essences de l’Est du Canada. Les objectifs spécifiques sont: •Étudier les variations génotypiques et phénotypiques des propriétés du bois; •Déterminer les relations entre les propriétés du bois juvénile et adulte dans des perspectives de sélection de sujets avec une proportion de bois juvénile plus faible et de prédiction des propriétés; •Évaluer l’effet de traitements sylvicoles sur les indicateurs de la qualité du bois et des fibres bois.

Méthodologie

Pour l’étude des variations génétiques de la croissance et de la qualité du bois, l’échantillonnage s’effectuera dans des plantations qui font partie de tests génétiques d’une variété d’essences à travers plusieurs sites dans l’est du Canada. Pour l’étude de l’effet des traitements sylvicoles, les échantillons du bois seront récoltés sur divers sites expérimentaux en Abitibi établis par la Chaire AFD. Dans les deux cas, un échantillonnage destructif et un non destructif ont été réalisés sur chaque site étudié. Les propriétés à mesurer incluent la densité du bois, la croissance radiale et les propriétés morphologiques de la fibre, les propriétés, mécaniques, etc.

Retombées escomptées

•Identification des sujets avec une productivité et une qualité du bois supérieure; •Caractérisation de la qualité du bois issus de l’intensification de l’aménagement forestier •Réduction du cycle de sélection pour les variétés améliorées; •Mise au point de procédures non destructives pour l’évaluation des implications de divers scénarios sylvicoles sur la qualité du bois; •Formation de personnel hautement qualifié.

Applicabilité

Province du Québec; Est du Canada

Livrables

Huda et al. 2014. BioRes 9 : 1456-1471; Ding et al. 2013. Industrial Crops and Prod. 46: 304-310; Koubaa et al. 2012. J. Appl. Poly. Sci. 123(3): 1428-1436. Bouslimi et al. 2014. International Biodeterioration & Biodegradation, 87: 87-98; Bouslimi et al. 2013.Bioresources 8: 4735-4755; Ouertani et al. 2014. Ind. Crops and Products. 54:200-210. Savva et al. 2008. Can J For Res 38:619-630. Savva et al. 2008. For Ecol and Man. 242: 636–647; Savva et al. 2008. Can J For Res 38:619-630; Park et al. 2009. Wood Fiber Sci. 41:346-358; H. Kasraoui. 2011. Mémoire de maîtrise, UQAT.

Avancement

En phase finale

Organismes subventionnaires

Aucun partenaire associé! FRQNT, MITACS

Financement annuel

13 333 $

Durée

2005-2019

Dernière mise à jour : 2019-06-22 17:23:31