Appelez-nous aujourd'hui 819-762-0971 poste 2362

04. Impact de la remise en production des friches sur la diversité végétale et la séquestration de carbone.

Responsable

 Annie DesRochers

Collaborateurs

 Nicole J. Fenton, Xavier Cavard, Vincent Poirier, Yves Bergeron, Évelyne Thiffault, Sylvie Tremblay, Pierre Grondin, Rock Ouimet, Groupement forestier coopératif Abitibi

Problématique

Les sols contiennent de 3 à 4 fois plus de carbone que la végétation terrestre et contribuent donc de façon importante au cycle du C. Une stratégie possible pour augmenter la séquestration de C dans le système sol-plante est la restauration de la productivité des sites marginaux. Dans ce contexte, les friches agricoles abandonnées, nombreuses en Abitibi-Témiscamingue, pourraient être restaurées.

Objectifs

Le premier projet vise à déterminer les effets de l’établissement de plantations à croissance rapide utilisant le peuplier hybride sur la diversité fonctionnelle, la composition en espèces des plantes vasculaires et non-vasculaires et le carbone du sol, en lien avec l’origine des sites et en comparaison avec la forêt naturelle avoisinante, les sites forestiers en régénération et les sites reboisés en résineux. Le deuxième projet vise à déterminer l’impact du taux de croissance du peuplier hybride sur i) les stocks de C et d’éléments nutritifs, ii) les traits racinaires et iii) les mécanismes de stabilisation de la matière organique du sol ainsi que les relations qui existent entre ceux-ci et les traits racinaires des clones étudiés.

Méthodologie

L’effet de l’origine des sites sur la diversité végétale et la séquestration du carbone sera évalué à l’aide de plantations existantes. La diversité des plantes vasculaires et non vasculaires dans chaque plantation et dans des sites comparables non plantés sera mesurée par des approches taxonomiques et fonctionnelles, en relation avec l’origine des sites et les peuplements naturels autour. Cinq clones seront sélectionnés dans une plantation en fonction de leur taux de croissance (m3 par année), du clone le moins performant au clone le plus productif. Des carottes de sol seront prélevées à différentes profondeurs afin d’en analyser le sol et les traits racinaires de chaque clone en lien avec la séquestration de carbone.

Retombées escomptées

Le projet permettra d’évaluer la contribution des plantations à croissance rapide pour la séquestration du carbone dans les sols de l’Abitibi-Témiscamingue et l’effet de l’installation de plantations utilisant le peuplier hybride (souvent composées d’espèces de peuplier exotiques) sur friches agricoles ou forestières sur la biodiversité locale et dans le paysage.

Applicabilité

Abitibi-Témiscamingue

Livrables

2 thèses de doctorat, articles scientifiques

Avancement

En cours

Organismes subventionnaires

 MFFP, Coopérative, CRSNG-Alliance (en évaluation)

Financement annuel

25 000 $

Durée

2020-2023

Dernière mise à jour : 2020-12-01 14:13:24